Protection des médecins et des patients

Protection des médecins et des patients en danger


Ces dernières années, on observe une tendance grandissante d’actes de torture et/ou de persécution de médecins par des régimes dictatoriaux ou des groupes terroristes. De même  l’accès aux soins de santé pour les détenus en ayant besoin est parfois entravé délibérément par les autorités carcérales d’une manière t s’apparentant  à une forme de traitement dégradant ou à la torture.

Pendant les guerres et les conflits armés, les hôpitaux et les autres centres médicaux sont de plus en plus attaqués et   utilisés à mauvais escient. Les patients et le personnel médical sont tués ou blessés.

L’AMM condamne sans réserve ces abus qui sont une violation flagrante du droit humanitaire international et de la loi sur les droits humains. Elle coopère avec d’autres organisations de santé, organisations humanitaires et  organisations sur les droits humains, créant ainsi une alliance et une synergie de forces pour défendre les plus hautes normes possibles de santé pour tous. Depuis 2012, l’AMM est membre du Projet Soins de Santé en danger (SSD) présidé par le CICR.