Résolution de l’AMM sur la profession de médecin et la COVID-19


Adoptée par la 71ème Assemblée générale de l’AMM (en ligne), Cordoue, Espagne, octobre 2020

 

PRÉAMBULE

 La pandémie actuelle de covid-19 constitue l’un des plus grands défis qu’aient eu à connaître les professionnels de santé depuis des décennies. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la covid-19 a exposé les professionnels de santé, leur famille et leur environnement social à des niveaux de risque sans précédent. Bien qu’elles ne soient pas forcément représentatives, les données provenant de nombreux pays sur tous les continents indiquent que les infections par le SARS CoV-2 parmi les professionnels de santé atteignent des niveaux alarmants pour n’importe quel système de santé.

Le risque permanent d’infection et, dans de nombreux cas, le manque de ressources humaines et de matériel, le nombre élevé de personnes infectées, les taux de morbidité et de mortalité parmi les médecins et le manque de politiques de ressources humaines est en train de causer l’épuisement physique et émotionnel des professionnels de santé. En outre, des milliers de médecins perdent actuellement la vie dans l’exercice de leur profession et de leurs obligations éthiques, un nombre qui croît à mesure que progresse la pandémie dans tous les pays.

Face à cette situation, l’AMM s’est jointe, le 9 avril 2020, à l’appel de l’AMPS et a dénoncé l’apathie des pouvoirs publics dans un communiqué de presse du 2 avril 2020.

Les conséquences politiques, économiques et sociales de la pandémie doivent également être prises en compte dans l’analyse de la situation. Tout cela compromet la santé de la population mondiale et requerra des efforts et un engagement accrus des médecins, de leurs associations nationales et de l’AMM.

RECOMMANDATIONS

L’AMM veut, par cette résolution d’urgence, reconnaître la lutte des médecins contre la pandémie et plaide :

  1. pour la fourniture de matériel et d’équipements de protection individuelle en nombre suffisant pour tous les professionnels de santé, ce qui permettrait de garantir les soins et la disponibilité de ces équipements en cas de recrudescence de la maladie ;
  2. pour l’adoption, par les gouvernements, d’une approche multilatérale et coordonnée à l’échelle mondiale afin de promouvoir l’équité en matière d’interventions, d’accès aux services de santé, de traitements et de futurs vaccins ;
  3. pour le financement approprié des systèmes de santé afin qu’ils puissent faire face aux coûts induits par la pandémie et garantir des soins de santé de qualité à un prix abordable ;
  4. pour une participation active des médecins à la planification et à la gestion de toutes les étapes de la lutte contre la pandémie ;
  5. pour que l’infection par le SARS CoV-2 soit reconnue comme maladie professionnelle et que la profession de médecin soit considérée comme une « profession à risque ». De même, nous demandons que les soins aux professionnels de santé soient considérés comme une priorité, notamment les soins de santé mentale ;
  6. pour combattre la violence exercée à l’encontre de médecins et contre tout signe de stigmatisation à leur endroit par la promotion de la tolérance zéro face à la violence dans les établissements de santé ;
  7. pour un soutien à la profession de médecin, dont les membres continuent d’honorer leur engagement en faveur de la science et des patients. Le professionnalisme actuel des médecins est l’une des rares défenses encore à même de préserver le minimum de santé, de qualité de vie et de dignité humaine pour les malades gravement atteints, les exclus et les patients désemparés ;
  8. pour que les gouvernements incluent le renforcement et la résilience des systèmes de santé dans les plans nationaux de relance de la COVID.
Résolution
COVID-19, Pandémie, Profession Médicale, Professionnels de santé

Résolution de l’AMM sur une distribution mondiale équitable du vaccin contre la COVID-19

Adoptée par la 71ème Assemblée générale de l’AMM (en ligne), Cor...