Résolution du Conseil de l’AMM sur l’interdiction des armes nucléaires


Adoptée par la 209ème session du Conseil de l’AMM, Riga, Avril 2018

Le devoir des médecins est de préserver la vie et la santé du patient et de se consacrer à servir l’humanité.

Préoccupés par les discussions actuellement en cours à l’échelle mondiale sur la prolifération nucléaire et compte tenu des conséquences de l’emploi des armes nucléaires sur la santé humaine et l’environnement, l’Association médicale mondiale (AMM) et ses Membres constituants estiment qu’il est de leur responsabilité de travailler à leur élimination dans le monde.

L’AMM exprime sa vive préoccupation face aux programmes de conservation indéfinie et de modernisation des arsenaux nucléaires, à l’absence de progrès des États nucléaires en matière de désarmement et au danger croissant de guerre nucléaire.

L’AMM salue l’adoption du traité sur l’interdiction des armes nucléaires et rejoint les autres membres de la communauté internationale, notamment le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant rouge, l’association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires et une large majorité d’États membres. Conformément à la mission qui s’impose aux médecins, l’AMM appelle tous les États à signer, à ratifier ou à adhérer au traité sur l’interdiction des armes nucléaires et à le mettre en œuvre en toute bonne foi.

Soulignant leurs conséquences dévastatrices à long terme, l’AMM et ses Membres constituants exhortent les gouvernements à œuvrer immédiatement à l’interdiction et à l’élimination des armes nucléaires.

 

 

Armes, Armes nucléaires, Paix, Traité sur l'interdiction des armes nucléaires

Prise de position de l’AMM sur la place des femmes dans la médecine

Adoptée par la 69e Assemblée Générale de l’AMM à Reykjavik, Isla...

Prise de position de l’AMM sur les médicaments biosimilaires

Adoptée par la 69e Assemblée Générale de l’AMM à Reykjavik, Isla...