Promotion de la couverture santé universelle, l’AMM répond présente !


L’Association médicale mondiale s’engage, avec les douze millions de médecins à travers le monde, à promouvoir partout les bienfaits de la couverture santé universelle.

Lors d’une cérémonie spéciale qui s’est tenue à Genève hier, le Président de l’AMM, le Dr Leonid Eidelman a officiellement signé le Pacte mondial pour progresser vers une couverture santé universelle (CSU 2030), pour un monde plus sain, plus sûr et plus juste à l’horizon 2030. La cérémonie s’est tenue au deuxième jour de l’Assemblée mondiale de la santé.

Le Dr Eidelman a déclaré que la couverture santé universelle était essentielle pour atteindre l’objectif de « trois milliards de cibles » de l’Organisation mondiale de la santé : un milliard de personnes supplémentaires qui bénéficieront de la couverture santé universelle, un milliard de personnes supplémentaires protégées des urgences de santé et un milliard de personnes supplémentaires jouissant d’une meilleure santé et d’un état de bien-être.

« L’Association médicale mondiale adhère complètement à ce concept et nous avons hâte d’assister à la prestation de soins primaires de qualité par des équipes transdisciplinaires au cœur de systèmes de santé robustes et exhaustifs. De notre point de vue, la couverture santé universelle est l’initiative la plus forte de l’OMS jusqu’à présent, c’est pourquoi nous nous joignons résolument à ce mouvement.

Dans certaines parties du monde où le système de santé s’apparente à la couverture de santé universelle, nous voyons que tout le monde en bénéficie : les patients, nos collègues et l’ensemble de la société alentour. La couverture santé universelle est une plateforme idéale, non seulement pour assurer des soins thérapeutiques, mais aussi pour dispenser des soins préventifs, palliatifs et de réadaptation.

Le Dr Eidelman a déclaré qu’investir dans la couverture santé universelle n’était pas seulement un engagement humanitaire fort, mais aussi un investissement économique judicieux en faveur de services viables et à forte valeur ajoutée pour les communautés concernées.

L’initiative CSU 2030 menée par l’OMS et la Banque mondiale suppose de bâtir des systèmes de santé équitables, résilients et durables, abondés principalement par les finances publiques et fondés sur les soins de santé primaires.

Assemblée générale annuelle de l’AMM 2019

L’Assemblée générale annuelle de l’Association médicale mondiale...