Les représentants des médecins s’associent à l’appel à une réponse ferme contre les nouveaux cas d’Ebola


L’Association médicale mondiale s’est jointe à l’appel lancé par l’Organisation mondiale de la santé pour qu’une stratégie vigoureuse soit adoptée contre la dernière flambée du virus Ebola au Congo, qui a fait jusqu’ici plus de 20 morts.

Le Dr Ardis Hoven, Présidente du Conseil de l’AMM, s’exprimant lors d’une réunion à Genève à l’occasion du centième anniversaire de la pandémie de grippe espagnole, s’est demandé si le monde était prêt à faire face à une autre pandémie comme la grippe espagnole.

« Il y a cent ans, la pandémie mortelle de grippe espagnole a tué entre 50 et 100 millions de personnes en quelques mois. Elle a touché plus de 500 millions de personnes dans le monde. Aujourd’hui, sommes-nous certains de pouvoir nous protéger d’une autre épidémie virale à l’échelle mondiale ? Dans notre monde globalisé, nous sommes-nous sérieusement préparés aux risques plus grands auxquels nous serions confrontés si un nouveau virus mortel se propageait dans le monde ? »

Le Dr Hoven a déclaré que les décès résultant de la crise d’Ebola en 2016 en Afrique de l’ouest étaient directement dus au virus Ebola, mais aussi indirectement causés par l’effondrement du système de soins de santé en pleine pandémie. La faiblesse du système de soins de santé a permis au virus de se propager en premier lieu. Pour combattre la dernière épidémie, ainsi que le risque d’épidémies futures, il est nécessaire de renforcer d’urgence les systèmes de santé et d’accroître les investissements à travers le monde.

D’après elle, les données de la pandémie de 2016 nous ont enseigné que les répercussions négatives d’Ebola dépassaient largement le nombre de cas et de morts dus au virus.

Le monde a aujourd’hui besoin d’investissements accrus dans le personnel de santé, ainsi que de professionnels de la santé qualifiés et soutenus. À cela devrait s’ajouter des centres de santé bien équipés, des conditions de travail convenables et un bien meilleur système de surveillance national et international.

Les médecins condamnés reçoivent un message de soutien de leurs homologues du monde entier

Au nom de millions de médecins à travers le monde, l’Association...

Les représentants des médecins appellent à la fin de la violence au Honduras

L’Association médicale mondiale (AMM) a appelé le Président du H...