L’Association médicale mondiale salue la décision sur le surmenage


L’Association médicale mondiale (AMM) salue avec satisfaction la décision prise par l’Assemblée mondiale de la santé de classer le syndrome d’épuisement professionnel comme ayant une incidence sur l’état de santé et de l’intégrer à la nouvelle version de la Classification internationale des maladies de l’OMS.

Le Président de l’AMM, le Dr Leonid Eidelman a déclaré : « Pendant trop longtemps, le surmenage chez les médecins a été ignoré. Des médecins émotionnellement épuisés sont un danger pour les patients comme pour eux-mêmes. Le coût du surmenage est effroyable, à la fois sur le plan humain et financier.

Le nombre de suicides chez les médecins qui souffrent du syndrome d’épuisement professionnel est effrayant et j’espère que la nouvelle classification de l’OMS permettra de mettre en lumière cette terrible situation.

J’espère que la décision de l’Assemblée mondiale de la santé conduira à l’adoption d’une nouvelle approche, qui prendra en compte de multiples facteurs, y compris les conditions de travail des médecins à travers le monde. »

La décision d’intégrer le surmenage à la Classification internationale des maladies a été prise au cours de l’Assemblée mondiale de la santé, qui s’est terminée mardi à Genève.

L’AMM plaide pour une législation sanctionnant la violence contre les médecins

L’Association médicale mondiale (AMM) a exprimé sa déception à l...