l’Association médicale mondiale condamne le meurtre d’une médecin


L’Association médicale mondiale condamne le meurtre d’une étudiante en médecine commis au Nicaragua.

L’étudiante brésilienne Rayneia Lima a été abattue ce weekend alors qu’elle rentrait chez elle après son service à l’hôpital de Managua, la capitale du Nicaragua.

Le Président de l’AMM, le Dr Yoshitake Yokokura a déclaré que ce tragique décès illustrait les risques énormes qui constituent le quotidien des médecins qui tentent de pallier l’effondrement du système de santé public du pays.

« Nous renouvelons nos avertissements quant à la détérioration rapide de la situation dans le pays. Les attaques perpétrées contre des professionnels de santé, des véhicules médicaux et des hôpitaux sont intolérables ».

Il a ajouté : « Nous réitérons également notre appel au gouvernement du Nicaragua à immédiatement faire cesser ce désordre. La déliquescence de l’état de droit sape les soins de santé de base du pays et met en danger le personnel médical qui s’efforce de mener à bien sa mission au cœur de la crise. Il est de notre devoir à tous de faire notre possible pour mettre fin à cette effroyable situation ».

La violence contre les professionnels de santé constitue un défi pour la santé publique

L’Association médicale mondiale (AMM) reçoit de plus en plus de...

L’AMM publie de nouvelles recommandations sur les tests génétiques

L’Association médicale mondiale (AMM) publie une version révisée...