L’AMM renouvelle sa recommandation aux médecins de refuser d’appliquer les conditions de l’IAAF portant sur l’admissibilité des athlètes féminines


L’Association médicale mondiale a réitéré son appel à l’ensemble des médecins à travers le monde à ne pas prendre part à la mise en œuvre du nouveau règlement de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) portant sur l’admissibilité des athlètes féminines.

Ce rappel fait suite à la décision rendue aujourd’hui par le tribunal arbitral du sport reconnaissant le règlement de l’IAAF, qui impose aux athlètes féminines présentant un trouble de la différenciation sexuelle (TDS) qu’elles réduisent par des moyens médicaux le taux de testostérone naturellement présent dans leur sang.

Le Président de l’AMM, le Dr Leonid Eidelman a déclaré : « Nous avons de sérieuses réserves quant à la validité éthique d’un tel règlement, qui est fondé sur la preuve ténue d’une seule étude, actuellement largement contestée par la communauté scientifique. Ce règlement va à l’encontre d’un certain nombre de prises de position éthiques emblématiques de l’AMM et à ce titre nous réclamons son retrait immédiat ».

Assemblée générale annuelle de l’AMM 2019

L’Assemblée générale annuelle de l’Association médicale mondiale...