L’AMM condamne le meurtre insensé d’un médecin japonais


L’Association médicale mondiale condamne le meurtre odieux d’un médecin japonais en Afghanistan.

Le Dr Tetsu Nakamura, qui a consacré sa carrière à venir en aide aux Afghans a été la cible de tireurs lors de l’attaque de la ville de Jalalabad dans l’est du pays. Il a succombé à ses blessures. Ses trois gardes du corps, son chauffeur et l’un de ses collègues ont également trouvé la mort lors de cette attaque.

Le Dr Nakamura, qui était âgé de 73 ans, dirigeait une organisation caritative japonaise qui travaillait à l’amélioration de l’irrigation du pays. Il avait passé près de 30 ans en Afghanistan et en octobre de cette année, il avait été fait citoyen d’honneur par le gouvernement afghan en reconnaissance de ses efforts humanitaires.

Le Président de l’AMM, le Dr Miguel Jorge, a déclaré : « Je suis abasourdi qu’un tel homme, qui a voué sa vie à apporter un peu d’humanité en Afghanistan ait été la cible de tirs. Les attaques visant le personnel de santé se multiplient travers le monde et cette ignominie doit cesser. Où qu’elles travaillent, ces personnes qui assurent des soins de santé doivent être respectées et protégées. Le monde entier doit faire entendre sa voix pour condamner de telles atrocités. »

Le Dr Nakamura était en Afghanistan depuis 1986. Il aidait à fabriquer des puits et des systèmes d’irrigation dans des villages ravagés par le choléra et d’autres pathologies en raison du manque d’eau saine. En 2003, il s’était vu décerner le prix Ramon Magsaysay, considéré en Asie comme l’équivalent du prix Nobel. Le mois dernier, lors du 72e anniversaire de l’Association médicale japonaise, dont il était membre, le Dr Nakamura avait reçu le prix du mérite suprême pour sa contribution exceptionnelle à la santé mondiale.

L’AMM plaide pour une législation sanctionnant la violence contre les médecins

L’Association médicale mondiale (AMM) a exprimé sa déception à l...