Des médecins alertent contre l’omission de la santé dans les discussions sur le climat


Les médecins de l’Association médicale mondiale intensifient leurs efforts pour assurer que les effets du changement climatique sur la santé publique ne soient pas négligés.

Une délégation de l’AMM est actuellement à Bonn, en Allemagne, pour le dernier cycle de discussion qui s’est ouvert hier (lundi) sur la mise en œuvre de l’accord historique sur le changement climatique signé à Paris en 2015. L’objectif de cette délégation est d’assurer que les conséquences sanitaires du changement climatique sont bien analysées et prises en compte dans les discussions.

Le Dr Ketan Desai, président de l’AMM, a déclaré : « Il est absolument essentiel que les discussions sur le changement climatique fassent une plus grande place à la santé. Les médecins peuvent jouer un rôle essentiel dans l’atténuation des effets sanitaires du changement climatique. Cela suppose de toujours insister sur les bienfaits, pour la santé publique, des activités visant à limiter les conséquences du changement climatique.

Il est indispensable de continuer à investir et à agir pour un système pérenne, à faibles émissions de carbone. Si des pays ne parviennent pas à maintenir la hausse des températures en deçà des 2 ° Celsius, nous risquons d’avoir à faire face à des conséquences sanitaires majeures, à la disparition des systèmes de protection sociale, à un accroissement de la pauvreté et à des troubles sociaux ».

Les discussions actuellement en cours à Bonn sur la meilleure manière d’appliquer dans chaque pays l’accord de Paris doivent durer 10 jours. Jusqu’à présent, 144 pays sur 197 ont ratifié le traité, qui a pris effet en novembre dernier.

La Dre Sofia Lindegren, de l’Association médicale suédoise, qui fait partie de la délégation de l’AMM, a indiqué : « Le changement climatique nous met face à une crise sanitaire mondiale. Mais il faut bien comprendre que les solutions portent de nombreux effets positifs sur la santé, comme la réduction de la pollution de l’air et la possibilité de lutter contre les maladies non transmissibles. Je crois qu’il est important que le secteur des soins de santé soit représenté ici à Bonn. Nous avons un message important : les conséquences sanitaires du changement climatique ne peuvent être ignorées ».

L' AMM appelle à la libération immédiate d'un médecin emprisonné

L’Association médicale mondiale appelle de nouveau les autorités...

Des organisations médicales internationales lancent un appel commun au président Erdogan

Cinq organisations médicales internationales ont adressé une let...