Il est nécessaire que les médecins jouent un rôle clé dans la lutte contre les changements climatiques


(07.11.2016) L’Association Médicale Mondiale soulignera le rôle essentiel des médecins  face aux changements climatiques à l’ouverture du nouveau cycle des négociations sur les changements climatiques à Marrakech (Lundi).

Une délégation des médecins de l’AMM participera à la Convention Cadre des Nations Unies concernant les pourparlers  sur les changements climatiques afin que la santé soit bien prise en compte dans les mesures visant à appliquer l'accord obtenu au sommet de Paris l'année dernière. Au Maroc, il sera question des défis clés touchant la santé au moment lorsque  les délégués débattront de la meilleure manière de contribuer à un avenir sain et durable et à une protection des communautés les plus à risques face aux changements climatiques.

Dr. Otmar Kloiber, Secrétaire Général de l’AMM, a déclaré : « Les délégués de l’AMM mettront l’accent sur le rôle essentiel que les médecins peuvent et devraient jouer pour atténuer l'impact sanitaire des changements climatiques. Ils encourageront également les organisations de santé à désinvestir des énergies fossiles. Nous voulons que les associations médicales nationales et les autres organisations de santé transfèrent leurs investissements dans les entreprises du secteur de l’énergie basées sur les énergies fossiles vers celles générant de l’énergie à partir de sources renouvelables. »

La délégation de l’AMM exhortera aussi les gouvernements à renforcer les systèmes de santé publique afin que les communautés puissent mieux   s’adapter aux changements climatiques. Elle plaidera également pour une implication des associations médicales nationales dans la planification des urgences.

Dr Kloiber a ajouté : « l’année dernière Paris a obtenu toute la force du droit international, bien au-delà de toutes les attentes. Nous espérons sincèrement qu’il s’agisse là d’un signal prometteur pour Marrakech. Cet accord nous a donné l’espoir que les gouvernements mondiaux reconnaissent les conséquences graves pour la santé des changements climatiques. A présent nous voulons que cet espoir se concrétise dans des actions. »