Turquie: Informations faisant état de l'arrestation de médecins


(04.08.2016) L'Association Médicale Mondiale a exprimé son inquiétude devant les informations faisant état d'arrestations en masse en Turquie, frappant des médecins et d'autres personnes travaillant dans des hôpitaux militaires.

Sir Michael Marmot, président de l'AMM, a déclaré que l'Association s'inquiète tout particulièrement d'informations selon lesquelles les personnes arrêtées auraient été menacées de sévices, d'autres torturées, frappées et privées de nourriture et de médicaments.

« Nous rappelons aux autorités turques qu'elles ont l'obligation de respecter le devoir sacré du médecin d'assister ceux qui en ont besoin et de défendre en tout temps le droit de chacun à la santé. Le médecin doit être en mesure de secourir n'importe qui, n'importe où, sans distinction. Il doit toujours être fidèle à sa vocation première : soigner et  sauver des vies.

Nous invitons instamment les autorités turques à respecter l'autonomie professionnelle et l'impartialité des personnels de santé et à respecter pleinement le droit international en matière de droits de l'homme et autres obligations internationales.

Nous souhaitons que des observateurs indépendants puissent évaluer la situation afin que nous puissions vérifier les allégations relatives aux menaces visant des médecins militaires et autres personnels travaillant dans des hôpitaux militaires ainsi que les informations relatives à la fermeture d'établissements de santé.

Nous condamnons toute atteinte aux droits de la personne et exigeons en toutes circonstances le respect des libertés fondamentales conformément aux principes internationaux en matière de droits de l'homme et aux instruments internationaux ratifiés par la Turquie. »