Les organisations de médecins soutiennent les actions menées contre la discrimination VIH/SIDA


(07.06.2016) L’Association Médicale Mondiale a lancé un appel aux médecins afin qu’ils redoublent d’efforts pour éliminer la discrimination injuste que subissent les patients VIH/SIDA.

Tout en reconnaissant les énormes améliorations observées dans la pratique médicale pour  mettre fin  à la discrimination, l’AMM soutient cependant vivement une prise de position du Rapporteur spécial des Nations Unies mettant l’accent sur le fait que les droits humains devraient être au cœur des efforts soutenus dans la lutte contre  l’épidémie de SIDA.

La  prise de position publiée cette semaine lors de la réunion de haut niveau de New York sur la fin du SIDA réclame le retrait des lois et pratiques punitives bloquant l’accès de la population concernée aux services de santé et appelle à la prévention de la violence à l’encontre des personnes touchées.

Dr Ardis Hoven, Présidente de l’AMM, a déclaré : « L’AMM depuis longtemps fait pression pour que soit totalement mis fin à la discrimination injuste que subissent les patients VIH/SIDA dans l’environnement médical. Malgré les conseils que nous avons diffusés aux Associations Médicales Nationales et les progrès accomplis par des médecins dévoués soucieux de supprimer la stigmatisation associée au VIH/SIDA, la discrimination et la violence existent encore dans de nombreuses régions du monde.

« Il est important que les patients touchés par le VIH/SIDA bénéficient de soins de qualité adaptés à tous les stades de la maladie. Les médecins ont un rôle clé à jouer pour mettre un terme aux abus et pratiques non éthiques encore existants. Nous nous rallions au Rapporteur Spécial des NU pour demander des actions d’urgence au niveau mondial,   national et régional pour lutter contre ce problème ».