L'Association Médicale Mondiale appelle à l'action pour réduire les inégalités en matière de santé dans le monde


(26.04.2016) L’Association Médicale Mondiale publie aujourd’hui un programme complet destiné à mobiliser les   médecins dans la lutte contre les inégalités en matière de santé.

Le rapport* du Président de l’AMM, Sir Michael Marmot, montre comment les médecins peuvent intervenir et travailler en faveur d’une réduction des fortes inégalités dans le domaine de la santé, en progression partout dans le monde. Ce rapport fournit de plus en plus de preuves tendant à confirmer que les professionnels de santé et le système  de soins disposent de leviers et d’une influence à même d’améliorer la santé de la population mondiale.

Sir Michael énumère toute une série d’exemples à l’échelle mondiale démontrant qu’un travail efficace des médecins à tous les niveaux  jugulera les inégalités en matière de santé. Il explique que les médecins ont la responsabilité d’agir au nom des patients, qu’ils peuvent assumer cette responsabilité  via une meilleure prise en compte  des  déterminants sociaux de la santé dans leur exercice quotidien. Le rapport présente une stratégie pour l’AMM et ses 112 Associations Médicales Nationales, basée sur  une approche pratique pour les professionnels de la médecine et leurs associations afin qu’ils intègrent  les déterminants sociaux de la santé dans leur pratique et qu’ils s’impliquent davantage sur le plan sociétal.

Le rapport d’aujourd'hui est publié au moment où les leaders de la profession médicale se réunissent cette semaine (Jeudi-Samedi) à Buenos Aires pour la réunion du Conseil de l’AMM. Demain Sir Michael rencontrera le Ministre de la santé argentin, Dr Jorge Lemus, et le Dr Jorge Coronel,  Président de la Confederación Médica de la República Argentina, afin de discuter des déterminants sociaux de la santé et d’autres sujets de portée mondiale.

Sir Michael a déclaré : «L’espérance de vie tend à augmenter dans le monde mais on observe encore de grandes différences en matière de santé et d’espérance de vie. En termes de santé les différences sont nettes entre les groupes sociaux dans tous les pays. Plus le niveau socioéconomique d’un individu est bas, plus le risque d’être en mauvaise santé est élevé et   plus une mort prématurée est probable. La santé des personnes est fonction de leurs conditions de naissance, de développement, de vie, de travail et de leur âge. Ce sont les inégalités en termes de pouvoir, d’argent et de ressources qui créent ces conditions.  

Il est clair que les médecins, les AMN et l’AMM ont un rôle clé à jouer pour lutter contre les inégalités en matière de santé, partout dans le monde, au niveau national, local et au niveau des personnes et de leurs familles. Les médecins sont témoins tous les jours de ces inégalités dans leurs hôpitaux et cabinets. Ces énormes  inégalités en matière de santé  n’ont aucune raison d’être et sont évitables. Les combattre est une question de justice sociale. Pour y parvenir il est essentiel que la santé des personnes les moins favorisées  se rapproche de celle des personnes les plus favorisées en s’attaquant pour cela aux causes profondes des inégalités.

Ce rapport établit pour la première fois des conseils de  grande portée visant à donner aux médecins les compétences nécessaires pour lutter contre les inégalités en matière de santé. Il montre qu’il existe des actions significatives que peuvent entreprendre les professionnels de santé pour contribuer à une amélioration des conditions dans lesquelles vivent les personnes. J’espère que cela les motivera pour que les choses avancent et je les encourage à agir dans ce sens. »

*Le rapport a été rédigé par l’Institute of Health Equity à l’université de Londres dont Sir Michael Marmot est le directeur.