Les associations médicales critiquent les tentatives du gouvernement pour saper l'indépendance des médecins


(10.11.2015) Les tentatives du gouvernement albanais pour saper l’indépendance et l'auto gouvernance des médecins dans le pays ont fait l’objet de vives critiques de la part de l’Association Médicale Mondiale, du CPME (Comité Permanent des médecins européens) et de l’Association Médicale Allemande.

Dans un courrier adressé au ministre albanais de la santé, les dirigeants de l’AMM ont exprimé leur inquiétude quant à l’implication du ministre de la santé dans l’élection du Président de l’Ordre des médecins d’Albanie, via la  nomination de son propre candidat. Lorsque son candidat a perdu l’élection, le gouvernement a remis en cause le résultat auprès du tribunal le mois dernier.

Dans leur courrier, le Président de l’AMM, Sir Michael Marmot, et la Présidente du Conseil, Dr Ardis Hoven, ont écrit : « Nous avons été surpris d’apprendre l’implication du ministre de la santé dans l'élection et les poursuites menées contre l’Ordre des médecins d’Albanie. Afin que ce dernier  conserve son efficacité, conformément aux normes internationales, il doit préserver son indépendance. C’est essentiel pour le statut de Membre   Constituant de l’Ordre des médecins d’Albanie au sein des organisations internationales telle que l’Association Médicale Mondiale. »

Ils ont ajouté : « Au nom de l’Association Médicale Mondiale, nous réitérons notre solide  engagement auprès de nos collègues de la profession médicale albanaise et demandons au ministre de la santé de respecter l’indépendance de l’Ordre des médecins d’Albanie et de permettre au système d’autogouvernance des médecins de s’exercer en Albanie.

Dr Katrín Fjeldsted, Présidente de la CPME, a déclaré : « L’Ordre des médecins d’Albanie est un membre apprécié de la CPME. En Europe les instances représentatives, indépendantes et démocratiques, de médecins profitent à  la société dans son ensemble. Nous espérons que les autorités albanaises en prendront note et renforceront l’Ordre des médecins d’Albanie.

Le Professeur Frank Ulrich Montgomery, Président de l’Association Médicale Allemande, a aussi demandé au gouvernement albanais de reconnaître le rôle essentiel joué par un Ordre des médecins d’Albanie indépendant. « Nos organisations sont unies dans leur dévouement pour un système d’autogouvernance des médecins. Ce système favorise l’intégrité professionnelle et garantit la qualité des soins. Une autorégulation efficace est donc l’une des composantes clés des systèmes de santé dans notre région. »

Dans un courrier séparé au Dr Fatmir Brahima, le Président de l’Ordre des Médecins d’Albanie récemment élu, les dirigeants de l’AMM écrivent : « Au nom de l’Association Médicale Mondiale, nous aimerions vous assurer de notre engagement solide et permanent auprès des collègues de la profession médicale albanaise. Nous soutenons totalement l’indépendance de l’Ordre des médecins d’Albanie et avons lancé un appel au ministre de la santé albanais pour que soit respecté le système d’autogouvernance des médecins dans votre pays. Nous vous souhaitons tout le courage et la détermination nécessaires face aux défis auxquels votre organisation est actuellement confrontée. Nous vous exhortons à continuer de défendre ce qui va dans le meilleur intérêt des médecins et de leurs patients. »