Appel lancé au gouvernement turc pour un rétablissement des soins de santé de base dans les villes en conflit


(15.09.2015) L’Association Médicale Mondiale lance un appel à toutes les parties du conflit armé en cours dans les  villes du  sud-est de la Turquie pour un rétablissement des soins de santé de base.

Selon l’Association Médicale Turque, depuis deux mois de féroces combats entre les militaires et les militants se déroulent  dans les  villes de Diyarbakir, Cizre, Varto, Yuksekova, Semdinli, Lice, Silvan et Silopi. Les attaques du  personnel soignant et des ambulances   a conduit le gouvernement turc à bloquer  le déplacement des citoyens ainsi qu'à limiter la délivrance de soins médicaux pendant les couvre-feux.

Dr. Xavier Deau, Président de l’AMM, a déclaré : « Nous recevons des informations alarmantes de l’Association Médicale Turque sur le blocage des ambulances venant  secourir ou emmener à l’hôpital les personnes blessées et tuées dans les combats au cœur de la ville. Le couvre-feu mis en place par le gouvernement a empêché les gens de sortir pour acheter à manger et à boire et aucun observateur extérieur n’est autorisé à entrer dans la ville pour enquêter sur la situation. Cette absence de soins médicaux élémentaires et le fait de ne pas autoriser les professionnels de santé à se déplacer librement dans la ville est un scandale auquel il faut mettre fin.

« Nous demandons expressément au gouvernement turc de mettre un terme à cette situation inhumaine et à autoriser les professionnels de santé à prendre en charge les malades et les blessés. »