L'Association Médicale Mondiale célébre l'importante déclaration sur la torture


(25.06.2015) Le 40e anniversaire d'une déclaration majeure de la profession médicale contre l’implication des médecins dans la torture est célébré à la veille de la Journée Internationale des Nations Unies en soutien des victimes de la torture (26 juin).

Dr Xavier Deau,  Président de l’Association Médicale Mondiale, a déclaré que 40 ans s’étaient écoulés depuis la première adoption de la Déclaration de Tokyo  destinée à guider les médecins concernés par la torture. Cette Déclaration énonce clairement que « le médecin ne devra pas assister, participer à des actes de torture ou à d‘autres formes de traitements cruels, inhumains ou dégradants quels que soient la faute commise, l'accusation, les croyances ou les motifs de la victime, dans toutes situations, ainsi qu'en cas de conflit civil ou armé.“

Dr. Deau a tenu les propos suivants : Je suis fier de célébrer le travail accompli par l’AMM sur les directives destinées aux  médecins à travers le monde qui s’opposent  à la torture ainsi que sur la rédaction de notre Déclaration de Malte qui condamne  l’alimentation forcée, pratique inadmissible sur le plan éthique. Les deux déclarations ont sans nul doute fait bouger les choses dans le monde. Adoptée en 1975, la Déclaration de Tokyo fut  la première prise de position claire de la profession médicale sur son refus de voir des médecins impliqués dans la torture. Elle marqua un tournant dans le domaine  des droits humains. Elle est à présent un outil essentiel de l’éthique médicale et de l’éducation et une référence mondiale  en matière de prévention de la torture. Elle est une source de motivation pour lutter contre la torture.

Nous   soutenons tous ceux qui résistent  à de telles violations et qui  défendent leurs convictions éthiques.