Les leaders des médecins mettent en garde les gouvernements au sujet de l'autonomie de la profession médicale


(26.02.2015) L’Association Médicale Mondiale et le Comité Permanent des Médecins Européens lancent un avertissement aux gouvernements qui tenteraient de démanteler les instances d'auto-gouvernance de la profession médicale.

Les  poursuites menées  par le gouvernement turc pour licencier les instances gouvernantes de la Chambre des Médecins d’Ankara ont abouti la semaine dernière  à un classement sans suite. Les dirigeants de l’AMM ont publié une prise de  position aujourd'hui pour indiquer  que cette affaire dépasse le cadre de la Turquie. En effet de nombreux pays tentent de démanteler les instances d’auto-gouvernance professionnelles.

Ils ont déclaré : « Le cas de la Turquie est une honte pour une nation démocratique ayant un riche héritage culturel. C’est une atteinte à l’humanité et une attaque portée à l’autonomie de notre profession. Par ailleurs, cette affaire et d’autres prouvent qu’il existe encore des juges qui ont conservé leur indépendance et sont suffisamment courageux pour remplir leur mission en respectant la loi et en ne répondant pas aux aspirations du gouvernement.

« Le  peuple turc peut être fier de ses médecins, de ses avocats et de ses juges qui ont fait vivre les valeurs de justice et d’humanité et qui ont su résister à l’intimidation et à la ségrégation."

Dr. Xavier Deau, Président de l’AMM, a ajouté : « Il est très regrettable que l’indépendance voir même l’existence des instances médicales dans le monde soit menacée  de multiples façons. Nous pensons qu’une profession médicale s’auto gouvernant agit pour meilleur  intérêt des patients dans le monde. L’AMM continuera de soutenir toute Association Médicale dont l’indépendance est menacée".

Dr. Katrin Fjeldsted, Présidente du Comité Permanent des médecins européens (CPME) a souligné : « Le CPME condamne fermement toute mesure sapant les standards internationaux de neutralité médicale. Les médecins sont unis par leur éthique professionnelle qui exige d’eux qu’ils soignent ceux qui en ont besoin, indépendamment du statut administratif ou politique du patient. »