D’après les leaders du secteur de la santé, le sommet du G20 devrait discuter des questions de santé.


(12.11.2014) Les dirigeants du secteur de la santé ont souligné ce weekend l’absence de la santé dans le programme du sommet du G20.   Au moment où les Présidents et Premiers Ministres se réunissaient  Samedi et Dimanche à Brisbane pour le sommet du G20, l’Association Médicale Mondiale, l’Association Médicale Australienne et AMA Victoria organisaient un Sommet parallèle sur la santé H20 à Melbourne le Jeudi et Vendredi.

Le sommet sur la santé qui débute deux jours avant le Sommet du G20, tend  à montrer aux dirigeants  mondiaux qu'une bonne santé devrait être considérée comme hautement prioritaire et comme un investissement économique judicieux et profitable.

Dr. Mukesh Haikerwal, Président du Conseil de l’AMM, a déclaré : « Il est surprenant que nos dirigeants occultent la santé dans leurs rencontres. Lorsque vous étudiez l’ordre du jour des sommets du G20, vous y trouvez des questions portant sur la réglementation financière, les réformes fiscales et le commerce mondial mais jamais sur la santé. Pourtant sans une bonne santé, les autres questions ne peuvent pas être réglées. Les politiciens qui l'ignorent ont une vision à très court terme.

« Le sommet H20 défendra l’idée que la santé est le plus gros capital social d’une nation. Ceux qui n'en sont pas convaincus devraient simplement observer l'épidémie d'Ebola qui est apparue dans une région du monde dotée de systèmes de santé défaillants et privée de moyens financiers. Ebola est désormais une menace mondiale.

Le sommet de Melbourne sur la santé mettra l’accent sur la santé en tant qu’investissement judicieux, sur le fléau des maladies non transmissibles, sur les déterminants sociaux de la santé et sur l’impact sanitaire des changements climatiques. Les intervenants du monde entier discuteront de la manière dont peuvent être traités ces sujets et exhorteront les dirigeants mondiaux à les considérer comme des stratégies essentielles pour la réussite sociale et économique de toutes les nations.

Dr. Haikerwal a ajouté : « Tout le démontre: il existe un lien fort entre la santé et la croissance économique. Il est temps que les dirigeants mondiaux l’admettent et fassent de la santé une question prioritaire dans leurs discussions. 

Le programme intégral du H20 est accessible ici