Assemblée Générale de l’AMM


(12.10.2014) Les délégués de presque 50 Associations Médicales Nationales ont participé à l'Assemblée Générale annuelle de l’AMM à Durban en Afrique du Sud du 8 au 11 octobre. Parmi les sujets discutés, figuraient les sujets suivants :

EBOLA

Dans une résolution d’urgence (communiqué de presse du 8 octobre), l’AMM a déclaré que le monde devait réaliser que Ebola était une crise mondiale, pas simplement un problème pour l’Afrique de l’Ouest. Suite à de nouvelles discussions, les  délégués à l’Assemblée ont adopté une résolution où il est indiqué : « Dans le cas du virus Ebola, l’AMM soutient fermement l’intention du paragraphe 37 de  la Déclaration d’Helsinki révisée en 2013, à savoir :

«Dans le cadre du traitement d’un patient, faute d’interventions avérées ou faute d’efficacité de ces interventions, le médecin, après avoir sollicité les conseils d’experts et avec le consentement éclairé du patient ou de son représentant légal, peut recourir à une intervention non avérée si, selon son appréciation professionnelle, elle offre une chance de sauver la vie, rétablir la santé ou alléger les souffrances du patient.  Cette intervention devrait faire l’objet d’une recherche pour en évaluer la sécurité et l’efficacité. Dans tous les cas, les nouvelles informations doivent être enregistrées et, le cas échéant, rendues publiques.

MIGRATION DES PERSONNELS DE SANTE

Les directives révisées stipulent que les pays souhaitant recruter des médecins d’un autre pays devraient le faire uniquement avec un  Protocole d’accord entre les pays. Les pays ne devraient pas compter sur l’immigration pour répondre à leurs besoins en médecins. Chaque pays devrait faire tout son possible pour conserver ses médecins en leur fournissant le soutien dont ils ont besoin. Les directives stipulent que le flux migratoire des médecins est généralement vers les pays riches depuis les pays pauvres, ces derniers supportant les coûts de formation des médecins migrants sans contrepartie. Les pays hôtes bénéficient donc d’une ressource appréciable sans avoir eu à la payer et dans le même temps économisent sur la formation de leurs propres médecins.  

POLLUTION DE L’AIR

L’Assemblée a adopté une nouvelle prise de position demandant l’instauration de normes d’émission plus strictes pour tous les nouveaux véhicules au diesel afin de réduire la concentration en particules de suie dans l’air. La pollution de l’air impacte la qualité de vie de centaines de millions de personnes dans le monde. Elle génère un gros fléau de maladies et s'accompagne de pertes économiques et d'une augmentation des frais de santé. La prise de position demande aux AMN d’exhorter leurs gouvernements à s’impliquer dans la mise au point de stratégies destinées à protéger les populations des particules de suie dans les cabines d’avion, les trains, les maisons et dans l’environnement en général. Ces stratégies devraient inclure des projets relatifs à l’usage et à l’accroissement des transports publics.

PROTECTION DES PERSONNELS SOIGNANTS

Une nouvelle Déclaration a été approuvée demandant à ceux au pouvoir et à toutes les parties impliquées dans la violence de veiller à la protection des personnels soignants et des établissements de santé et de respecter leur neutralité. La Déclaration énonce les facteurs qui de plus en plus mettent en péril la délivrance de soins dans des situations de violence et énumère les principes applicables à toute situation de violence ou conflit armé. Elle stipule que les personnels soignants devraient pouvoir atteindre les patients blessés et malades, quel que soit leur rôle dans le conflit, et remplir leur mission médicale librement, en toute indépendance et conformément aux principes de leur profession, sans craindre de châtiment ou d'intimidation.

TRAVAILLEURS AU QATAR

L'Assemblée a adopté une Résolution demandant au gouvernement du Qatar et aux entreprises de travaux publics de veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs migrants présents sur les chantiers de construction pour la Coupe du Monde au Qatar. La Résolution demande à la FIFA en tant qu’organisation responsable de la Coupe du Monde d’intervenir immédiatement pour sécuriser les travailleurs migrants et pour garantir leur liberté de mouvement sur les sites de construction au Qatar, si nécessaire en changeant le lieu dès que possible.  

NON COMMERCIALISATION DE MATERIEL HUMAIN  DE REPRODUCTION

Les délégués ont approuvé une révision de la politique de l’AMM demandant aux AMN de faire pression auprès de leurs gouvernements pour faire interdire les transactions commerciales d’ovules, de sperme et d’embryons humains et de tout matériel humain à des fins de reproduction. La politique révisée stipule clairement que les médecins impliqués dans la collecte et l’utilisation d’ovules, de sperme et d’embryons humains devraient appliquer un protocole garantissant que les matériaux ont été obtenus de manière correcte avec le consentement et l’autorisation des individus donneurs.  

CONFINEMENT SOLITAIRE

Une nouvelle politique sur le confinement solitaire a été adoptée. Elle exhorte les autorités responsables du contrôle du confinement solitaire à prendre en compte la santé des individus concernés. L’Assemblée a déclaré que le confinement solitaire ne devrait pas être imposé s’il affecte l’état   des prisonniers atteints d’une maladie mentale. Il devrait être imposé uniquement en dernier ressort soit pour protéger les autres soit le prisonnier lui-même et seulement sur la plus courte période possible. Le confinement solitaire prolongé, contre la volonté du prisonnier, doit être évité. Les médecins ne devraient jamais prendre part au processus de décision aboutissant à un confinement solitaire.

ELECTIONS

Dr. Xavier Deau, praticien généraliste à Epinal dans l’est de la France  et Président de la Délégation aux  Affaires Européennes et Internationales du Conseil National de l’Ordre des médecins, a été intronisé Président pour 2014/15 et Professeur Sir Michael Marmot, chercheur en épidémiologie et en santé publique à l’University College de Londres, a été élu à l’unanimité Président pour 2015/16.

Dr. Joseph M. Heyman, gynécologue du Massachusetts aux Etats Unis, a été élu Président du groupe des Membres Associés.

Dr. Ahmet Murt de Turquie a été élu Président du Réseau des jeunes médecins.

NOUVEAUX MEMBRES

Les candidatures de membre des Associations Médicales Nationales de Guinée, Kenya, Lesotho, Zambie et Rwanda ont été acceptées. Le nombre total d'AMN de l'AMM et de membres constituants passe ainsi à 111.

Un communiqué de presse distinct a  été publié sur les nouvelles directives concernant la chirurgie cosmétique