L' Association Médicale Mondiale salue une étape majeure franchie dans le domaine des soins palliatifs


(26. 05. 2014) L’Association Médicale Mondiale a salué la décision prise la semaine dernière par l'Assemblée Mondiale de la Santé pour un plus grand soutien en faveur des soins palliatifs.

Après des années de pression exercée par le mouvement en faveur des soins palliatifs, mouvement soutenu par l’AMM, l’AMS a adopté une résolution dont l’objectif est d’intégrer les soins palliatifs dans tous les plans de contrôle des maladies et les plans de  santé concernés au niveau mondial.  Cela signifie inclure les soins palliatifs dans l'éducation et la formation proposées aux prestataires de santé.

Dr. Margaret Mungherera, Présidente de l’AMM, a déclaré : « L’AMM a longtemps plaidé en faveur d’une amélioration des soins palliatifs pour ces millions de personnes qui souffrent sans pouvoir accéder à un traitement adéquat. Cela inclut l’éducation du public et des professionnels de santé afin de surmonter les obstacles à une prise en charge efficace de la douleur.

« Nous sommes heureux que l’Assemblée Mondiale de la Santé reconnaisse aujourd’hui la nécessité d’améliorer la  formation de base et la formation continue pour tous les étudiants en médecine et étudiants infirmiers ainsi que pour le personnel soignant au stade des soins primaires. C’est la seule façon d’améliorer le niveau actuel des soins palliatifs dont ont besoin plus de 40 millions de personnes dans le monde.

« Les médecins ont le devoir éthique de soulager la douleur et les souffrances. Les soins palliatifs sont un élément fondamental d’amélioration de la qualité de vie et du bien-être. C’est une question de dignité humaine et de droits humains.

« Trop de pays ne possèdent pas de service de soins palliatifs satisfaisant et j’espère que la décision prise la semaine dernière à Genève constituera une étape décisive. »