L’Association Médicale Mondiale condamne la peine de mort prononcée à l’encontre de la doctoresse soudanaise


(16. 05. 2014) L’Association Médicale Mondiale a condamné la peine de mort prononcée pour apostasie à l’encontre de  la doctoresse soudanaise. Dr. Meriam Ishag, femme soudanaise enceinte, a été condamnée par un tribunal soudanais pour avoir refusé de renoncer à sa foi chrétienne.

Dr. Mukesh Haikerwal, Président du Conseil de l’AMM, a déclaré :

« C’est là une violation flagrante des droits humains les plus fondamentaux. Les femmes doivent bénéficier des mêmes droits dans le monde entier.  C’est une atrocité. Cela n’a rien à voir avec la religion ; c’est un manquement aux lois  et une interprétation de ces lois qui est une abomination et un crime contre les droits humains, la liberté personnelle et l’autodétermination.

L’AMM la condamne avec la plus grande fermeté et exhorte les agences et gouvernements à la condamner comme un crime.

L’AMM organise une réunion à Genève la semaine prochaine pour mettre en lumière le problème mondial de la violence envers les femmes et les jeunes filles.