Les médecins exhortent les autorités turques à respecter le principe international de neutralité médicale


(07. 05. 2014) C’est avec une grande inquiétude que l’Association Médicale Mondiale, le Comité Permanent des Médecins Européens et les Médecins pour les droits de l’homme ont pris note de la procédure judiciaire lancée ce jour à l'encontre de deux médecins  accusés d’avoir soigné des groupes blessés dans le cadre des manifestations du parc Gezi.  

La Présidente du  CPME, Dr. Katrín Fjeldsted, réaffirme que les « médecins doivent être autorisés à applliquer leur éthique professionnelle afin de soigner au mieux tous les patients malades, quels que soient les intérêts extérieurs. De même ils ne doivent pas rencontrer d’obstruction quant à leur obligation éthique de préserver la confidentialité du patient et de respecter le secret professionnel. »

Les organisations signataires exhortent donc les autorités judiciaires turques à préserver les principes internationaux de neutralité médicale et d’éthique  médicale et à veiller à ce que les médecins ne soient pas sanctionnés pour avoir obéi à ces principes.

Les organisations signataires suivront la procédure judiciaire et demeureront en contact avec l’Association Médicale Turque pour en connaître le déroulement.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:  

Otmar Kloiber
Secrétaire Général de l’AMM+33 4 50 40 75 75
wma@wma.net

Birgit Beger
Secrétaire Générale du CPME  +32 27 32 72 02
secretariat@cpme.eu

Vincent Iacopino, MD, PhD
Conseiller médical  
Médecins pour les droits de l’homme+1 702 547 1683
viacopino@phrusa.org