L' Association Médicale Mondiale exige une enquête sur la mort d'un médecin


(19. 12. 2013) L’Association Médicale Mondiale déplore vivement la mort d’un médecin anglais dans une prison syrienne. Dr. Mukesh Haikerwal, Président de l’AMM, a déclaré que la mort inexpliquée du Dr. Abbas Khan, chirurgien orthopédique de Londres, était une tragédie.

« Les autorités syriennes doivent lancer immédiatement une enquête sur la mort du Dr. Khan survenue peu avant sa libération attendue.

« Son arrestation et la façon dont il aurait été traité en prison s’inscrivent dans une longue liste de professionnels de santé emprisonnés pour avoir tenté de soigner des civils blessés au cours de conflits. Ce qui s'est produit en Syrie n’est pas un cas isolé ; dans de nombreuses régions du monde  le personnel médical est ciblé uniquement parce qu’il exerce son devoir éthique, à savoir soigner les blessés dans les zones de conflits.

« L’AMM continuera à faire pression auprès de tous les états et gouvernements ainsi qu’auprès des groupes armés afin que le  personnel soignant et les établissements de santé soient respectés, qu’ils ne soient pas attaqués ou empêchés de travailler. 2013 a été une terrible année pour les médecins et le  personnel soignant sur le front. En période de conflit toutes les parties doivent avoir accès à un traitement médical délivré sans entrave par les professionnels de santé qui travaillent à sauver des vies.

« Veillons à ce que 2014 soit l’année d’un changement d’attitude et de grandes améliorations ».