L’AMM demande expressement à tous les gouvernements d'adopter un emballage neutre pour les paquets de cigarette


(15. 10. 2012)  L'Association Médicale Mondiale a demandé expressément aux gouvernements de suivre l'exemple du gouvernement australien et d'instaurer l'emballage neutre pour les paquets de cigarettes.

Les délégués à l'Assemblée Générale annuelle de l'AMM à Bangkok, Thaïlande, on déploré les démarches juridiques menées par l'industrie du tabac pour contrer la législation du gouvernement australien.

Dr. Mukesh Haikerwal, Président de l'AMM et médecin généraliste australien, a déclaré : « Les grands fabricants de tabac ont lutté d'une manière acharnée contre cette initiative de santé publique visant à endiguer les méfaits du tabac. L'AMM félicite le gouvernement australien pour avoir fait preuve de leadership et de persévérance en refusant de plier devant les pressions et en défendant  la législation auprès de la haute cour de justice australienne. »

L'Assemblée de l'AMM défend vigoureusement l'idée que l'identification d'une marque de cigarettes est fortement liée à l'emballage et qu'un emballage neutre réduit l'impact de la marque, la promotion et la commercialisation des cigarettes.

Les délégués se sont également mis d'accord sur une nouvelle prise de position stipulant que les médecins devraient informer leurs patients des risques liés à l'usage des cigarettes électroniques. Selon cette prise de position   les processus de contrôle de la qualité utilisés pour la fabrication des e-cigarettes ne sont pas conformes aux normes ou inexistants. Elle indique également l'existence de  quelques études ayant analysé le niveau de nicotine  distribué à l'utilisateur et la composition de la vapeur produite.

Dr. Haikerwal a déclaré : « Les fabricants et les distributeurs trompent les gens en leur faisant croire que ces systèmes sont des solutions acceptables pouvant se substituer aux techniques de sevrage scientifiquement avalisées. C'est un mensonge. La quantité de nicotine émise n'est pas connue pas plus que  le niveau d'absorption ce qui potentiellement mène à des taux toxiques de nicotine dans le système.

« Il existe de meilleures solutions ayant démontré leur innocuité pour cesser de fumer. La sécurité des e-cigarettes reste à prouver. »