L’AMM condamne la décision de la Cour de Bahreïn


(01. 10. 2012)  L'Association Médicale Mondiale a fait part de sa profonde déception suite à la décision de la Cour de Bahreïn aujourd'hui de rejeter l'appel déposé par des professionnels de santé du Bahreïn suite à aux peines d'emprisonnement prononcées à leur encontre.

La Cour de Cassation du Bahreïn, la plus haute cour du pays, a maintenu la condamnation des neuf médecins prononcée à la suite des manifestations de l'année dernière. Ces médecins retourneront donc en prison après leur libération sous caution l'année dernière.

Dr. Jose Gomes do Amaral, Président de l'AMM, a déclaré : « La décision aujourd'hui prise par la Cour du Bahreïn est extrêmement décevante. Ces professionnels de santé ne faisaient rien d'autre que d'exercer le droit à la liberté d'expression et de réunion.  Nous pensons que ces professionnels de santé n'ont pas eu droit à un procès équitable. De même nous pensons que les accusations de torture et de mauvais traitement n'ont pas fait l'objet d'une véritable enquête. Leur condamnation est parfaitement inadmissible et nous en appelons aux plus hautes autorités du Bahreïn pour faire annuler leurs peines et ne pas les renvoyer en prison. »