Conseil de l'Association médicale mondiale


(11 avril 2011) Lors de la réunion du Conseil à Sydney en Australie du 7 au 9 avril où étaient présents les délégués de plus de 30 Associations Médicales Nationales (AMN), l'Association Médicale Mondiale a discuté d'un certain nombre de sujets dont les suivants :

SECOURS DANS LES SITUATIONS DE CATASTROPHE

Les représentants du Japon et de Nouvelle Zélande ont parlé de leurs récents séismes. Les délégués ont discuté de la nécessité pour l'AMM d'apporter à un soutien politique aux  AMN afin qu'elles échangent des informations et se forment mutuellement à la préparation aux catastrophes et à la réponse médicale  à fournir.

Les médecins japonais étaient absents de la réunion mais M. Hisashi Tsuruoka, membre de l'Association Médicale Japonaise, a fait un point sur l'étendue des dommages dans son pays. Selon lui, le Japon se remettra beaucoup plus vite que prévude cette catastrophe.

MALADIES NON TRANSMISSIBLES

Dr. Otmar Kloiber, Secrétaire Général de l'AMM, a fait savoir que l'AMM, avec d'autres professions de santé, allait tenter de sensibiliser davantage les professionnels de santé, les patients et les gouvernements sur la nécessité de réduire le fléau mondial des MNT par une promotion de la santé, de la prévention des maladies, des traitements et de la rééducation. L'AMM va aussi plaider pour davantage de recherches et un meilleur financement.

Dans le cadre de ses activités, le Conseil de l'AMM proposera de nouvelles prises de position sur les déterminants sociaux de la santé et sur le fléau mondial des maladies chroniques lors de son Assemblée Générale à Montevideo en Uruguay, en octobre.

MEDECINS ET CONFLITS ARMES

Lors de la réunion, il  a été discuté  de ce qui est nécessaire  pour protéger les médecins et les autres personnels médicaux, en temps de conflits armés. Il a été convenu de recommander à l'Assemblée Générale  la création d'un mécanisme international  de signalement et de documentation systématiques des actes de violence à l'encontre du personnel médical et des établissements.  Un accord a été aussi conclu pour que toutes les attaques fassent l'objet d'une enquête minutieuse et que les  responsables des violations soient  poursuivis devant les tribunaux.

MEDIA SOCIAUX

Lors de la réunion, des discussions ont eu lieu sur l'utilisation des réseaux de media sociaux par les médecins. Les délégués ont mis en évidence à la fois les risques et les opportunités. Plusieurs AMN ont signalé qu'elles avaient déjà publié des directives. Décision a été prise d'établir un groupe de travail comprenant le réseau des jeunes médecins de l'AMM, pour étudier la question et élaborer une politique pour l'organisation.

NON IMPLICATION DES MÉDECINS DANS LA TORTURE

Autre sujet discuté : la mise en place d'un mécanisme de signalement pour contrôler l'adhésion des états à la Déclaration de Tokyo sur les directives pour une non-implication des médecins dans la torture. Les délégués ont suggéré que les AMN soutiennent les médecins en situation difficile y compris en les aidant à signaler les violations à  l'encontre des droits à la santé des patients et  de l'éthique professionnelle des médecins dans les établissements pénitenciers.  

Il a été convenu  de transmettre les nouvelles  politiques suivantes à l'Assemblée Générale pour approbation :

- Soins en fin de vie

- Proposition de révision de la déclaration d'Edinbourg de l'AMM sur les conditions carcérales et la propagation de la tuberculose 

ELECTIONS

Dr. Mukesh Haikerwal (Australie) a été élu Président du Conseil

Dr. Masami Ishii (Japon) a été réélu Vice-président du Conseil

Dr. Frank Ulrich Montgomery (Allemagne) a été élu Trésorier.

Dr. Leonid Eidelman (Israël) a été élu Président du Comité des Finances

Dr. Torunn Janbu (Norvège) a été réélu Président du Comité d'Ethique Médicale

Sir Michael Marmot (RU)  a été élu Président du Comité des Affaires Médico-sociales.