Les médecins demandent au gouvernement mexicain de rétablir l'ordre dans Juarez


(16 décembre 2010) L'Association Médicale Mondiale a lancé un appel au gouvernement mexicain pour que soit rétabli l'ordre dans la ville de Ciudad Juarez, située au nord du Mexique. Là bas, les médecins sont victimes de chantage, kidnappés et tués du fait de la violence qui y règne à cause de  la drogue.

Dr. Federico Marin, le président de l'Association Médicale Mexicaine, a demandé à l'AMM d'intervenir pour aider les médecins de Juarez. Il  a déclaré  à l'AMM : « Du fait de l'escalade de la violence et maintenant des  enlèvements de médecins, il est devenu impossible pour les médecins de Juarez d'exercer leur activité sans se mettre en danger eux-mêmes. Ils ont dû cesser le travail pour attirer l'attention sur leur situation ».

Dr. Wonchat Subhachaturas, Président de l'AMM, a fermement condamné la violence que subissent les médecins. Cette année, trois travailleurs médicaux ont été tués et 11 kidnappés.

Il a déclaré: ‘Les médecins ont le devoir éthique de soigner leurs patients et les gouvernements la mission de veiller à ce que les conditions soient réunies pour permettre aux médecins de soigner leurs patients. La situation à Juarez semble hors de contrôle ce qui met les médecins en danger et les empêche de travailler.

« Le fait que ce weekend dans la ville de Juarez  des milliers de médecins et travailleurs sanitaires ont fait une grève de 24 heures pour protester contre les multiples menaces et attaques dont ils sont l'objet montre que la situation est vraiment critique. L'incapacité du gouvernement à endiguer la violence du cartel de la drogue est inadmissible. »

Les médecins demandent davantage la présence de soldats et de la police fédérale mexicaine dans la ville pour endiguer la violence. L'AMM et ses associations médicales nationales demandent expressément au gouvernement mexicain d'écouter ce que disent les médecins.