L'Association médicale mondiale lance un appel pour la libération des médecins soudanais


(21 juin 2010) L’AMM a lancé un appel en direction du Président du Soudan,  Omar Al Bashir,  pour qu’il libère les six médecins soudanais, arrêtés et détenus sans justification pour leurs activités au sein du   Comité de grève des médecins ¹ Strike »   qui demande une amélioration de la  rémunération et des conditions de travail des médecins au Soudan.

Dr. Dana Hanson, Président de l’AMM, a écrit au Président en demandant expressément la libération immédiate et inconditionnelle des médecins avec une assistance médicale si nécessaire. D’après les rapports fournis, les six médecins,  Dr. Alhadi Bahkit, Dr. Ahmed Alabwabi, Dr.Ashraf Hammad, Dr. Mahmoud Khairallah, Dr. Abdelaziz Ali Jamee et Dr. Ahmed Abdallah  Khalafallah ¬ ont été détenus sans raison et certains d’entre eux ont reçu des coups sévères.  

Dr. Hanson a ajouté:L’Association Médicale Mondiale est très inquiète de la situation de ces six médecins qui ont été privés de leur droit fondamental à un procès juste et qui sont exposés à de mauvais traitements et à la torture. Nous les considérons comme des prisonniers de conscience étant donné qu’ils auraient été emprisonnés uniquement à cause de leurs activités au sein de ce comité qui demande de meilleures conditions de travail pour les médecins au Soudan.

Il a également lancé un appel au Président pour que celui-ci réforme la législation sur la sécurité nationale de 2010 et retire les pouvoirs excessifs détenus par le National Intelligence et les Security Services (NISS), notamment le pouvoir d’arrestation et d’incarcération sans  procédure judiciaire pendant 4 mois et demi. Le Dr. Hanson a également écrit à  Mohamed Atta Al-Moula Abbas, Directeur du  NISS, à Khartoum.

Un comité de médecins soudanais fait campagne depuis 2003 pour améliorer les conditions de travail des médecins au Soudan. Il a organisé plusieurs grèves, la dernière ayant mené à l‘arrestation des médecins.