Assemblée Générale de l'Association Médicale Mondiale


(20.10.2009) New Delhi : Lors de son Assemblée Générale annuelle à New Delhi en Inde (14-17 octobre), L’Association Médicale Mondiale a discuté d’un certain nombre de questions dont les suivantes :

 LA SANTE DE L’ENFANT

De nouvelles directives pour l’amélioration de la santé des enfants dans le monde ont été votées avec une extension de la Déclaration d’Ottawa de l’AMM de 1998 sur la santé de l’enfant afin d’y incorporer une politique visant à assurer aux enfants un environnement sûr et sain, la possibilité de grandir et de se développer parfaitement, des services de santé et la recherche.  Dr. Ruth  Collins-Nakai, de l’Association Médicale Canadienne, qui présidait le groupe de travail de l’AMM sur la santé de l’enfant a dit “Dans le monde, les enfants sont dans une situation moins favorable qu’il y a 20 ans et il est important qu’en proposant cette politique plus vaste nous fassions prendre conscience aux médecins de l’état de précarité dans lequel sont les enfants dans le monde. Par exemple, de nombreux enfants ne sont pas déclarés à leur naissance et si vous ne déclarez pas un enfant, il est plus facile de le kidnapper, de l’exploiter et même de le tuer ».

SOUTIEN POUR UNE REGLEMENTATION DE LA  RECHERCHE SUR LES CELLULES SOUCHES

Un soutien a été donné à la réglementation de la recherche sur les cellules souches afin de prévenir des pratiques inacceptables. Une résolution a été adoptée stipulant que la réglementation conforme aux principes éthiques reconnus avait toutes les chances de rassurer le public notamment si elle est combinée à une politique scrupuleuse. Lorsque cela est possible, la recherche doit être effectuée en utilisant des cellules souches non issues d’embryons. Toutefois, dans certaines circonstances, seules des cellules souches issues d’embryons conviennent pour la recherche. La recherche sur les cellules souches, quelle que  soit l’origine de ces cellules, doit suivre les principes  éthiques reconnus.

CONFLIT D’INTERETS ET RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES COMMERCIALES

L’Assemblée a adopté de nouvelles directives à l’intention  des médecins sur la conduite à tenir dans des situations de conflits d’intérêts et dans leurs relations avec les entreprises commerciales. Ces directives identifient les domaines dans lesquels un éventuel conflit d’intérêts peut se produire au cours de la pratique quotidienne du médecin et apportent aux médecins une aide pour résoudre de tels conflits dans le meilleur intérêt de leurs patients. Un consensus a été également obtenu sur ce que l’on pouvait désormais conseiller aux médecins qui reçoivent des subventions ou des cadeaux pour leur participation à des conférences ou qui mènent des recherches. 

APPEL A DAVANTAGE D’INVESTISSEMENTS DANS LA SANTE PUBLIQUE     

De nombreux pays ayant l’intention de réduire leur budget santé en raison de la crise économique, l’Assemblée a lancé un appel aux gouvernements pour une amélioration de la santé publique, notamment dans les pays à faibles revenus. Une résolution a été adoptée qui lance un avertissement sur le fait que beaucoup de pays souffrent d’une absence d’équité et de grandes disparités en matière de soins de santé  qui cause des problèmes d’accès aux services de santé pour les classes les plus défavorisées de la société.

APPEL AU NICARAGUA POUR ANNULER L’INTERDICTION TOTALE DE L’AVORTEMENT

Une résolution d’urgence demande expressément au gouvernement du Nicaragua de supprimer la législation considérant l’avortement comme un crime. Cette résolution stipule que la législation a un impact négatif sur la santé des femmes au Nicaragua et pourrait provoquer la mort de femmes, d’embryons ou de fœtus. La législation fait également courir un risque d’emprisonnement aux médecins s’ils ne la respectent pas et un risque de suspension d’activité s’ils ne respectent pas les protocoles gouvernementaux qui parfois imposent de traiter une femme enceinte contrairement  à la législation.

LES  ASSOCIATIONS MEDICALES DEMANDENT EXPRESSEMENT UNE UNION POUR LA DEFENSE DE LA REGLEMENTATION ASSUREE PAR LA PROFESSION

Les  Associations Médicales Nationales ont été invitées à adopter une politique d’action collective afin de s’opposer aux menaces à l’encontre de la réglementation assurée par la profession. Une déclaration a été adoptée stipulant que si la profession médicale assume collectivement  l’instauration d’une autoréglementation, les médecins se verront confirmés dans leur droit de traiter les patients sans interférence, sur la base de leur meilleur jugement clinique. En tant que membre de l’Alliance Mondiale des Professions de santé, l’AMM tiendra une conférence intitulée « Shaping the Future of Health Professionals’Regulation » à Genève en février 2010 où les intervenants traiteront des questions de réglementation auxquelles sont confrontées les médecins, les infirmières, les dentistes et les pharmaciens partout dans le monde ».

IL FAUT DAVANTAGE DE RESSOURCES POUR FORMER ET CONSERVER LES MEDECINS

Tout le monde est tombé d’accord sur le fait que les conditions de travail des médecins dans le monde avaient besoin d’être améliorées pour freiner la migration des médecins. L’Assemblée a fait savoir que la migration des professionnels de santé des pays en voie de développement vers les pays développés ces dix dernières années avait nui à l’efficacité des systèmes de santé dans les pays   en voie de développement. Les graves pénuries de travailleurs sanitaires sont préoccupantes, notamment dans les pays en voie de développement. De même il est inquiétant de voir que de nombreux pays n’ont pas investi correctement dans l’éducation, la formation, le recrutement et la conservation de leur personnel médical.

 Des communiqués de presse ont été diffuses sur les changements climatiques, le harcèlement des médecins en Iran et le transfert des tâches. 

 ELECTIONS

 Dr. Dana Hanson, ancien  Président de l’Association Médicale Canadienne, a été intronisé Président de l’AMM pour   2009/10.

 Dr. Ketan Desai, ancien Président du Conseil Médical d’Inde, a été élu à l’unanimité Président de l’AMM pour  2010/11.