Inquiète de constater que les médecins ne sont plus formés au diagnostic et au traitement de la tuberculose


(15.10.2009) New Delhi : : inquiète de constater que les médecins ne sont plus formés au diagnostic  et au traitement de la tuberculose (TB),  l’Association Médicale Mondiale a lancé sur internet un  nouveau cours de mise à niveau à l’attention des médecins.  

Ce cours leur apportera des informations de base sur les soins cliniques de la TB ainsi que sur les derniers diagnostics, traitements et informations concernant la TB pharmaco-résistante. Il leur expliquera aussi comme assurer l’adhésion des patients et contrôler l’infection. Il comportera de nombreux aspects sur les soins et la gestion de la TB dans toutes les régions du monde.

La formation a été lancée lors de l’Assemblée Générale annuelle de l’AMM à New Delhi, Inde.  Dr. Julia Seyer, Conseillère médicale auprès de l’AMM, a déclaré: 

« Lorsque nous avons lancé en 2006 une formation en ligne sur la  TB pharmaco-résistante (MDR-TB), nous avons réalisé que bon nombre de médecins n’avaient pas les connaissances les plus basiques sur la TB classique. Du fait de la disparition de cette maladie dans une grande partie du monde, de nombreux médecins des pays développés n’avaient jamais vu un cas de TB et n’avaient pas reçu une formation de base sur le diagnostic et le traitement d’une maladie qui peut être évitée.

Aujourd’hui, la TB est réapparue au niveau mondial et constitue une grave maladie. Il est crucial que les médecins réinitialisent  leurs connaissances de base acquises autrefois. Le cours sera utile dans les pays en voie de développement qui sont ceux les plus touchés par la TB et permettra aux médecins qui avaient éventuellement été formés autrefois de rafraîchir leurs connaissances ».

Le nouveau cours a été conçu pour l’AMM par la  New Jersey Medical

> School Global Tuberculosis Institute, USA. En lançant ce cours aujourd’hui,  Lee B.

> Reichman, Directeur Exécutif de l’Institute, a dit:

« On pense souvent que La TB est une maladie du passé mais 4500 personnes en meurent chaque jour et la plupart à un âge où ils sont les plus productifs, à savoir entre 15 et 54 ans ».

 Le nouveau cours qui comporte des stratégies-clés internationalement reconnues pour la gestion et le contrôle de la TB fera le lien avec la formation MDR-TB de l’AMM qui existe depuis deux ans. IL est gratuit et peut être utilisé par les médecins en cabinet privé ou dans le public. Les médecins qui suivront ce cours pourront bénéficier de points au titre de la formation continue. Actuellement le cours est uniquement en anglais mais il sera traduit en espagnol, en français, en russe et en chinois.

 Dr. Seyer a indiqué que l’on avait enregistré neuf millions de nouveaux  cas et que chaque année, deux millions de personnes en mouraient. La maladie a infecté deux milliards d’individus dans le monde. Dans certaines parties du monde, 75% des patients positifs VIH sont touchés par la TB.

La nouvelle formation en ligne est financée par le soutien du partenariat   Lilly MDR-TB qui comporte plusieurs autres organisations travaillant ensemble pour améliorer le contrôle de la tuberculose dans le monde et soutenir le nouveau Plan mondial Halte à la tuberculose 2006-15.

Dr. Patrizia Carlevaro, Responsable de l’International Aid Unit for Eli

> Lilly and Company, a déclaré: ”Par le biais de nos partenaires, le partenariat Lilly MDR-TB apprend aux travailleurs dans le domaine de la santé à reconnaître, traiter et suivre la propagation de la TB et MDR-TB. Par cette initiative et d’autres actions faisant partie de l’approche multidirectionnelle du partenariat, nous espérons pouvoir changer la vie de millions de personnes affectées par la TB et MDR-TB dans le monde. »

Le partenariat Lilly MDR-TB est une initiative publique-privée menée par Eli 

> Lilly and Company pour lutter contre l’expansion de la TB pharmaco-résistante  (MDR-TB) en collaboration avec plus de 20 organisations mondiales axées sur la santé et le développement, des institutions académiques et des entreprises privées. Le partenariat suit une stratégie de lutte contre la MDR-TB en donnant un accès aux médicaments, en assurant un transfert de la technologie de fabrication, une formation des travailleurs dans le domaine de la santé, en sensibilisant à la maladie et en fournissant des ressources pour la prévention, le diagnostic et le traitement des individus vivant avec la  MDR-TB.