L'Association Médicale Mondiale demande que les Médecins aient un Accès aux Patients et aux Etablissements médicaux à Gaza


L'Association Médicale Mondiale demande que les médecins aient un accès aux patients et aux établissements médicaux dans la bande de Gaza.

Tout en demandant instamment une amélioration de la situation humanitaire à Gaza, l'AMM a déclaré que l'escalade du conflit entre le Hamas palestinien et les forces israéliennes avait déclenché une crise humanitaire dans cette région.

L'Association, représentant des millions de médecins dans le monde, a demandé un cessez le feu afin de mettre fin à la souffrance des populations des deux côtés.

L'AMM a rappelé aux responsables que les médecins devaient pouvoir accéder aux patients, aux établissements et aux équipements médicaux et bénéficier de la protection requise pour exercer librement leur activité professionnelle. Elle a déclaré qu'il fallait assurer l'assistance nécessaire y compris une libre circulation et une totale indépendance clinique. Elle a également exigé que les symboles des organisations de secours soient respectés.

Dr. Otmar Kloiber, Secrétaire Général de l'AMM, a déclaré "Nous exigeons de toutes les parties impliquées dans le conflit et des pays voisins un respect des conventions internationales sur les droits de l'homme, des lois humanitaires internationales et des déclarations de l'AMM sur l'éthique médicale.

Nous prions instamment le Hamas, les forces armées israéliennes et tous ceux ayant un pouvoir d'action de respecter les conventions de Genève afin que les médecins et les autres professionnels de santé puissent fournir des soins à tous ceux en ayant besoin dans ce conflit armé. Cette obligation s'accompagne d'un devoir de protection du personnel soignant".