Assemblée Générale de l'Association Médicale Mondiale


Des délégués de plus de 40 associations médicales nationales ont participé à l'Assemblée Générale de l'Association Médicale Mondiale à Séoul, en Corée du Sud, du 15 au 18 octobre. Ils ont débattu de bon nombre de sujets dont les suivants :

ANTIBIOTIQUES
Une nouvelle Déclaration a été approuvée stipulant que les antibiotiques (agents antimicrobiens) devaient être disponibles uniquement sur ordonnance établie par un professionnel de santé ou un vétérinaire agréé et qualifié. L'Association a indiqué que l'augmentation mondiale de la résistance aux antibiotiques avait généré un grave problème de santé publique à multiples facettes avec des conséquences importantes sur le plan économique et humain. Cette Déclaration mentionne que l'utilisation des agents antimicrobiens en tant qu'adjuvants alimentaires pour les animaux devrait être strictement limitée aux agents antimicrobiens n'ayant pas d'impact sur la santé publique humaine. Les délégués ont fait remarquer que les agents antimicrobiens étaient mal utilisés ou trop utilisés, qu'ils n'étaient pas prescrits judicieusement et que les patients ne suivaient pas correctement leur traitement antimicrobien.
L'Association continuera son travail sur ce thème avec la George Mason University en Virginie, Etats Unis.

ACCES DES FEMMES AUX SOINS DE SANTE
Les droits des femmes et des enfants à des soins médicaux complets et appropriés, notamment là où les contraintes religieuses et culturelles empêchent un accès à de tels soins, ont été réaffirmés lors de l'Assemblée. Les délégués ont instamment prié les associations médicales nationales de condamner de telles violations des droits de l'homme fondamentaux concernant les femmes et les enfants. Ils ont approuvé une nouvelle résolution où il est indiqué que depuis des années les femmes et les filles sont victimes partout dans le monde de violations croissantes de leurs droits de l'homme dont un accès restreint au monde du travail, à l'éducation et aux soins de santé. Dans de nombreux pays, les femmes médecins et les infirmières ne peuvent pas exercer leur profession avec pour conséquence une absence d'accès aux soins pour les femmes et leurs enfants. L'AMM prie instamment ses membres de renforcer la participation des femmes à la profession médicale.

REDUCTION DE LA CONSOMMATION DE SEL ALIMENTAIRE
Il a été demandé une réduction de 50% de la teneur en sel des aliments industriels, des produits des fast food et des plats des restaurants sur les dix prochaines années. En faisant étant des preuves accablantes de l'impact d'une consommation excessive de sel sur l'hypertension et les maladies cardiovasculaires, les délégués ont demandé aux médecins de conseiller leurs patients sur la manière de réduire leur consommation de sel, y compris le sel utilisé pour la cuisine à domicile

MERCURE
L'Assemblée a demandé à ce que le mercure soit supprimé dans le secteur de la santé. Les délégués ont déclaré que les hôpitaux et les centres de soins devaient passer à des produits de substitution sans mercure. Cela signifie éliminer les produits à base de mercure comme par ex. les thermomètres, les sphygmomanomètres, les tubes gastro-intestinaux, les piles, les lampes, les générateurs électriques, les thermostats, les jauges de pression et autres réactifs et dispositifs de laboratoire. Ils incitent également les médecins à conseiller à leurs patients de consommer du poisson à forte teneur en oméga 3 pour son action positive sur la santé cardiaque et cérébrale et sa faible contamination par le mercure. Les acides gras oméga 3 sont nécessaires en particulier aux enfants et aux femmes en âge de procréer.

CRISE ECONOMIQUE
Il a été demandé aux associations médicales de coopérer avec leurs gouvernements pour lancer des programmes destinés aux familles et aux personnes ayant besoin d'un soutien médical et psychologique en raison de la crise économique actuelle et pour préserver au moins leurs dépenses actuelles en matière de santé.

PAVOT
L'Assemblée a soutenu la demande en faveur d'une production contrôlée d'opium à des fins médicales en Afghanistan. Les délégués ont approuvé une résolution demandant aux gouvernements de soutenir un projet scientifique pilote afin d'identifier certaines zones de l'Afghanistan où les conditions seraient remplies pour une production strictement contrôlée de morphine et de diamorphine à des fins médicales.

PEINE CAPITALE
Les membres des associations médicales nationales ont été priés de faire pression auprès des gouvernements et des législateurs pour empêcher toute participation des médecins à la peine capitale. L'Assemblée a déclaré que la participation des médecins à la peine capitale était contraire à l'éthique de quelque façon que ce soit, y compris la planification et les instructions et/ou la formation des gens auteurs de ces exécutions.

ELECTIONS
Dr. Dana Hanson, dermatologue dans la province du New Brunswick au Canada, a été élu Président de l'Association Médicale Mondiale pour 2009/10 et prendra ses fonctions dans un an.

MEMBRES
Les associations médicales nationales d'Albanie, d'Angola, de Cote d'Ivoire, de Chypre, du Mali, du Sénégal et d'Ukraine ont été admises au sein de l'AMM. Le nombre total d'associations médicales de l'AMM est maintenant de 94.