Les Responsables des Professions de Santé dans le Monde renforcent leur Soutien à une Autorégulation professionnelle


Genève, Suisse, 19 mai 2008 - Lors de la toute première conférence internationale interdisciplinaire sur la régulation des professionnels de santé, plus de 500 dentistes, infirmières, pharmaciens, médecins, kinésithérapeutes et responsables gouvernementaux ont discuté de l'importance capitale de la régulation professionnelle, garante de la sécurité et la qualité des soins. La conférence a été organisée par l'Alliance Mondiale des Professions de Santé (AMPS)* en collaboration avec la Confédération mondiale des kinésithérapeutes.

Ces deux journées de conférence ont souligné le fait que l'autorégulation professionnelle était plus que jamais un sujet à l'étude dans de nombreux pays et que souvent les associations de santé professionnelles n'étaient pas consultées. Les débats ont également porté sur l'impact du commerce international sur les contrats de services et sur la mobilité croissante au-delà des frontières à la fois des patients et des professionnels de santé.

Hiroko Minami. Présidente du Conseil international des infirmières:
" Le commerce international dans le domaine des contrats de services touche à la fois le public et les professionnels de santé et il est important que les associations de santé professionnelles soient consultées par les gouvernements avant et pendant les négociations, qu'il s'agisse de négociations régionales, bilatérales ou mondiales. Il est crucial que les ministres de la santé participent aux négociations relatives à la santé et aux professions de santé ".

Burton Conrod, Président de la Fédération Internationale Dentaire: " Nous voudrions que les professions de santé et le public jouent un rôle majeur dans toute discussion sur la régulation professionnelle. Nous croyons que l'autorégulation est la solution la plus efficace pour protéger le public. Jusqu'à preuve du contraire, c'est la meilleure façon de procéder. "

Jon Snaedal, Président de l'Association Médicale Mondiale: "Ce n'est pas un hasard si à un moment où l'on manque de professionnels de santé dans le monde, l'autorégulation est contestée par les gouvernements. Les gouvernements ne doivent pas croire que limiter la liberté des professions de santé en matière d'autorégulation solutionnera le problème ".

Marilyn Moffat, Présidente de la Confédération mondiale des kinésithérapeutes:
"L'AMPS met à profit cette conférence qui connaît un grand succès pour fournir des informations et des outils aux associations de santé professionnelles nationales afin de renforcer l'autorégulation et de consulter leurs gouvernements. La Confédération mondiale des kinésithérapeutes et le Conseil international des infirmières ont déjà établi des législations types sur l'exercice professionnel liés à la régulation qui peuvent servir de guides. "

Kamal Midha, Président de la Fédération Internationale des Pharmaciens:
"L'AMPS envisage maintenant d'organiser une conférence similaire pour faire le point sur les questions traitées ce weekend. Il faut que le public sache que l'autorégulation est efficace pour favoriser une pratique professionnelle de qualité et éviter que cette pratique ne se détériore, dans l'intérêt des patients. "
Le contenu intégral de la conférence sera également disponible via le site Internet de l'AMPS, le 19 mai 2008.

* l'Alliance Mondiale des Professions de Santé, porte-parole de plus de 23 millions de professionnels de santé dans le monde, collecte des connaissances et expériences essentielles des professions de santé majeures. L'AMPS vise à faciliter la collaboration entre les professionnels de santé majeurs et les principales parties intéressées au niveau mondial, à savoir les gouvernements, les décideurs politiques et l'Organisation Mondiale de la Santé.