L'Association Médicale Mondiale révise la Déclaration d'Helsinki


La Déclaration d'Helsinki, largement considérée dans le monde entier comme le document fondateur de l'éthique dans le domaine de la recherche, est en cours de révision par l'Association Médicale Mondiale.

Lors de son Assemblée Générale à Copenhague le week-end dernier, l'AMM a annoncé les résultats d'une vaste consultation auprès de ses associations médicales membres et du monde de la recherche médicale. Dr Eva Bågenholm, Présidente du Comité d'Ethique Médicale de l'AMM, a déclaré qu'il existait un accord "quasiment unanime" sur les principes de la Déclaration.

"Toutefois, il fallait clarifier la manière dont ces principes devaient être appliqués. De plus, de nouvelles questions étant apparues depuis la dernière version de la Déclaration adoptée en 2000, certaines d'entre elles devaient être traitées dans la prochaine version".

Dr Bågenholm a expliqué que contrairement à la dernière version largement modifiée à la fois au niveau de sa structure et de son contenu, cette nouvelle révision se limiterait à des notes explicatives et à d'éventuels ajouts".

"Les consultations que nous avons faites nous ont fourni de nombreuses suggestions d'amélioration de la Déclaration et notre prochaine mission sera de les analyser et de sélectionner celles à incorporer".

"Un groupe de travail de l'AMM, composé de représentants des associations médicales du Brésil, d'Allemagne, du Japon, de l'Afrique du Sud et de Suède, préparera une mouture pour un nouveau tour de table cet hiver. Les commentaires seront alors analysés et une seconde mouture sera établie pour la prochaine réunion du Comité d'Ethique Médicale en mai 2008. L'approbation finale de tous les amendements pourrait avoir lieu à l'Assemblée Générale de l'AMM à Séoul en octobre 2008".

Dr Bågenholm, au nom de l'AMM, a fait part de sa satisfaction pour les nombreux commentaires reçus à ce jour. "Nous continuerons à collaborer avec toutes les parties intéressées sur ce projet très important".

Les rapports d'avancement figureront sur le site Internet de l'AMM www.wma.net.