Les Médecins apportent leur Soutien à la Journée Internationale des Droits de l'Homme en condamnant la Stigmatisation associée aux Maladies Mentales


Les médecins du monde entier sont sensibilisés à la Journée Internationale des Droits de l'Homme qui aura lieu Samedi car l'Organisation Mondiale de la Santé a décidé de mettre l'accent sur la santé mentale, en appelant à l'éradication de toute discrimination rattachée à la psychiatrie et à la maladie mentale.

L'Association Médicale Mondiale déplore que la stigmatisation et la discrimination découragent toujours et encore les gens de consulter un psychiatre, ce qui aggrave leur état.

Dr Otmar Kloiber, Secrétaire Général de l'AMM, a déclaré que près de 450 millions de gens dans le monde souffraient de troubles mentaux et neurologiques ou de problèmes psychologiques. Historiquement, la société a toujours considéré les patients atteints de maladie mentale comme une menace pour leur environnement plutôt que comme des personnes ayant besoin d'aide et de soins.

"Aujourd'hui, nous n'enfermons plus les gens dans des asiles pour une bonne partie de leur vie. Les traitements psychiatriques actuels permettent une meilleure prise en charge des patients souffrant de maladie mentale. Les troubles mentaux augmentent toutefois dramatiquement ", explique le Dr. Kloiber.

La grande majorité des gens atteints de troubles mentaux sont capables d'autonomie. Ils sont pourtant souvent accusés du contraire ce qui vient s'ajouter à la stigmatisation, la discrimination et aux violations des droits de l'homme qu'ils subissent.

"Il est capital d'éradiquer la stigmatisation rattachée aux problèmes mentaux ou émotionnels. La santé mentale est une composante à part entière de la santé et tous les pays doivent instaurer des politiques nationales pour la mise en œuvre de solutions dans ce domaine.

"Nous apportons notre vif soutien au travail de qualité effectué par l'Organisation Mondiale de la Santé afin de limiter les souffrances des personnes atteintes de troubles mentaux".