L'Association Médicale Mondiale demande la suppression de l'embargo sur les informations sanitaires à l'encontre de Taiwan.


Les représentants des médecins de l'Association Médicale Mondiale ont demandé à ce que Taiwan soit pris en compte dans les règlements sanitaires internationaux de l'Organisation Mondiale de la Santé.

Lors de sa réunion à Divonne les Bains ce week-end, le Conseil de l'AMM a approuvé une résolution demandant la prise en compte de Taiwan dans les Règlements et le statut d'observateur auprès de l'OMS pour ce pays.

Dr Yoram Blachar, Président du Conseil de l'AMM, a déclaré: Taiwan, avec ses 23 millions d'habitants, n'est actuellement pas autorisé à participer aux activités de l'OMS et ne reçoit pas d'informations sanitaires de la part de l'OMS. Ceci est contraire à l'éthique et présente un risque pour la santé publique de Taiwan et du reste du monde.

Actuellement, le pays est menacé pour la grippe aviaire qui sévit dans l'Asie du Sud est et a été gravement touché par l'épidémie de SRAS Il y a deux ans. Malgré cela, il est privé d'informations sanitaires de la part de l'OMS.

La population de Taiwan a récemment montré sa volonté de participer aux opérations de secours internationales à la suite du tsunami. Il appartient désormais aux gouvernements d'intégrer Taiwan dans le monde de la santé.

La résolution de l'AMM n'a pas un caractère politique et ne concerne pas le statut légal de Taiwan. Elle touche à la santé et au devoir des médecins de traiter tout le monde sans discrimination. Il est capital de faire la distinction entre la santé et la politique."