Les Associations Médicales Nationales se sont rapidement associées aux secours mondiaux


Les Associations Médicales Nationales dans le monde entier se sont rapidement associées aux secours mondiaux dans les régions de l'Asie du Sud Est gravement touchées par le tsunami.

D'après les informations dont nous disposons actuellement, de nombreuses associations apportent un concours actif aux secours et parmi elles:

  • L'Association Médicale Finlandaise a immédiatement fait un don à la Croix rouge et recueille actuellement les dons des médecins;
  • L'Association Médicale Tchèque a également levé des fonds pour les secours et coopère avec des organisations de secours nationales et internationales;
  • L'Association Médicale Coréenne a mis en place une équipe médicale qui a été envoyée à Jakarta et au Sri Lanka;
  • L'Association Médicale Allemande s'est jointe à l'appel national allemand et la Chambre Fédérale de Basse Saxonie a décidé d'annuler sa réception pour la nouvelle année et de donner l'argent aux secours.
  • L'Association Médicale de Hong Kong a constitué une mission d'urgence et aide six grandes organisations de secours à Kong Kong à collecter des fonds et à organiser des manifestations caritatives;
  • Le Conseil de l'Ordre des Médecins Autrichien a installé une ligne téléphonique de coordination où les noms des médecins de toutes les spécialités, diplômés en médecine d'urgence, sont recensés puis enregistrés pour figurer sur un site Internet afin d'assister la Croix Rouge. De plus, tout en aidant à la remise en place des soins médicaux de base, ils seront disponibles pour s'occuper des victimes autrichiennes. Le Conseil de l'Ordre Autrichien a organisé une campagne de collecte de fonds parmi les médecins autrichiens.
  • L'Association Médicale Norvégienne a donné de l'argent à la Croix Rouge et à Médecins Sans Frontières. Elle collabore avec les autorités médicales Norvégiennes pour la mise en place d'équipes médicales à l'aéroport afin d'apporter une aide médicale aux personnes rentrant des zones touchées par le tsunami. Elle a informé les consultants médicaux publics des 435 districts qu'il leur faudrait prévoir de recevoir des gens présentant à la fois des traumatismes psychologiques et physiques. Elle a également fait appel aux médecins qui seraient volontaires pour fournir des soins médicaux dans les zones concernées. A ce jour, 30 médecins se sont porté candidats pour aider la Croix Rouge et Médecins Sans Frontières.
  • L'Association Médicale Australienne s'est impliquée dans la collecte de fonds et dans l'assistance avec bon nombre de professionnels de santé désireux d'apporter leur aide.
    "Une ligne téléphonique de professionnels a été mise en place par le gouvernement et près de 2000 médecins se sont inscrits sur la liste d'urgence".

Dr Otmar Kloiber, Secrétaire Général de l'Association Médicale Mondiale, a déclaré:

'La mission prioritaire de l'AMM dans les 48 heures qui ont suivi la catastrophe a été de faire appel aux médecins pour participer aux secours. Ma tâche consiste maintenant à demander de l'argent aux médecins et aux associations médicales nationales. Actuellement, la fourniture d'eau propre, l'assainissement et des moyens de transport suffisants sont hautement prioritaires.

"Ce dont ont besoin les organisations de secours c'est de l'argent, de l'argent et encore de l'argent. Elles envoient leurs médecins bien formés et préparés (en autres correctement immunisés) pour une telle mission dans les zones touchées. En ce moment même, elles ne peuvent faire appel qu'à ces médecins."

Dr Yank Coble, président de l'AMM, qui est en contact avec l'Organisation Mondiale de la Santé, a ajouté: Il se peut qu'avec l'augmentation des problèmes médicaux là bas, davantage de personnel médical soit nécessaire. A ce jour toutefois, c'est l'argent qui est demandé pour acheter ce qui manque cruellement comme les médicaments et les équipements".