Plaidoyer en faveur d'un accès à l'eau potable pour tous les êtres humains


L'Association Médicale Mondiale lance un plaidoyer aux médecins et aux autorités sanitaires mondiales pour encourager encore davantage les mesures visant à sécuriser l'accès à l'eau potable à moindre coût pour tous les individus de la planète.

Lors de son Assemblée Générale annuelle à Tokyo, l'AMM a lancé un appel pour prévenir la pollution des ressources d'eau, assurer un meilleur accès à l'hygiène et la fourniture d'eau potable dans les situations d'urgence.

Dans une prise de position approuvée par plus de 400 délégués de 40 pays, l'AMM indique que plus de la moitié de la population mondiale n'a pas accès à une eau propre et décontaminée et que même là où l'eau fraîche est abondante, la pollution et d'autres forces négatives constituent une menace.

L'AMM cherche à faire prendre conscience à tous les responsables de santé de l'importance de l'eau pour la santé individuelle et collective. Les maladies véhiculées par l'eau sont largement responsables de la mortalité et de la morbidité, notamment dans les pays en voie de développement et ces problèmes sont accentués en périodes de catastrophe, à savoir pendant les guerres, lors de séismes, d'épidémies, de sécheresse et d'inondations.

La prise de position souligne également que là où l'eau est fournie davantage pour faire des profits que pour assurer un service public, l'accès à une alimentation correcte en eau potable peut être affecté.

En demandant une série de mesures, la prise de position de l'AMM précise que le développement d'infrastructures adéquates pour la fourniture d'eau potable contribue grandement à un bon état de santé de la population et au bien-être national. En éradiquant les maladies infectieuses et autres provoquées par une eau insalubre, on allége les coûts de santé et on améliore la productivité, ce qui a un impact positif sur les économies nationales.

Parmi les mesures demandées par l'AMM, citons:

  • L'établissement de plans pour la fourniture d'eau potable et le traitement des eaux usées pendant les situations d'urgence
  • Des mesures de prévention pour la fourniture d'une eau salubre aux établissements de santé après des catastrophes naturelles, notamment les séismes
  • Une utilisation plus efficace des ressources en eau dans tous les pays et une étude par les hôpitaux et les centres de soins de leur impact sur les ressources d'eau disponibles.

Dr Delon Human, Secrétaire Général de l'AMM, a déclaré: "la prise de position d'aujourd'hui arrive à point car le mois prochain (15-16 novembre), l'AMM, en collaboration avec le World Ocean Observatory de New York, tiendra une conférence de haut niveau à New York sur les liens stratégiques entre l'eau, les océans et la santé publique. Les leaders dans le monde de la médecine, de la santé publique et de l'environnement établiront un planning pour un meilleur traitement des questions de santé liées à l'eau, y compris l'hygiène, les maladies véhiculées par l'eau et la préservation de l'eau. Ils discuteront également du potentiel biomédical des océans".