Plaidoirie finale des médecins du monde entier en faveur du traité sur la lutte antitabac


L'Association Médicale Mondiale a adressé une plaidoirie finale auprès des gouvernements afin qu'ils soutiennent la Convention Cadre pour la lutte antitabac de l'Organisation Mondiale de la Santé.

L'ultimatum pour la signature du traité est fixé à Mardi prochain (29 juin) et l'AMM a demandé à ses 80 associations médicales nationales membres de faire pression auprès de leurs gouvernements et de leurs ministres de la santé pour qu'ils signent le traité dans les prochains jours s'ils ne l'ont pas déjà fait et qu'ils le ratifient dès que possible. Le traité entrera en application uniquement si un minimum de 40 nations l'a ratifié. A ce jour, 21 pays l'ont ratifié.

Dr Yoram Blachar, président du Conseil de l'AMM, a déclaré: "il s'agit du premier traité mondial de santé publique et son objectif est tout simplement de combattre le terrible bilan de cinq millions de décès liés au tabac chaque année.

" Si nous n'agissons pas maintenant, ce chiffre atteindra 10 millions d'ici 2020. Nous voulons que les mesures de contrôle du tabac figurant dans ce traité soient appliquées par toutes les parties au travers de lois nationales. Nous avons, en tant que médecins, le devoir de protéger nos patients et les futures générations contre les conséquences dévastatrices de la consommation de tabac sur le plan de la santé, de la vie sociale, de l'environnement et de l'économie."

Le traité ayant force de loi est conçu pour réduire la demande et l'approvisionnement en tabac. Une fois entré en vigueur, il demande aux parties prenantes de sensibiliser le public à la lutte antitabac et de favoriser la prévention et l'arrêt du tabac en:

  • Apposant des mises en garde pour la santé sur les emballages avec si possible des photographies.
  • Interdisant l'utilisation de termes mensongers et trompeurs tels que "léger" et "doux".
  • Introduisant des interdictions totales sur la publicité, la promotion du tabac et le parrainage par l'industrie du tabac.
  • Luttant contre la contrebande.
  • Interdisant la vente du tabac aux mineurs et par les mineurs.
  • Protégeant les citoyens de l'exposition à la fumée du tabac sur le lieu de travail, dans les transports publics et les endroits publics clos.
  • Augmentant les taxes sur le tabac.