Réunion du conseil de l'Association Médicale Mondiale


Lors de la 167ème réunion du Conseil à Divonne les Bains, France (13-15 mai), l'Association Médicale Mondiale a débattu des sujets suivants:

Déclaration d'Helsinki
Lors de la réunion, il a été décidé de ne pas amender le paragraphe 30 de la déclaration stipulant "qu'à la fin d'une étude, tous les patients ayant participé à une étude doivent être assurés de bénéficier à son terme des moyens diagnostiques, thérapeutiques et de prévention dont l'étude aura montré la supériorité". Une note explicative devra cependant être publiée précisant que "l'AMM réaffirme par la présente sa position quant à la nécessité au cours de la planification de l'étude d'organiser pour les participants un accès post étude aux procédures de diagnostic et de thérapie ayant été jugées bénéfiques au cours de l'étude ou un accès à d'autres soins appropriés. L'organisation de l'accès post étude ou les autres soins doivent être décrits dans le protocole de l'étude afin que le comité de révision éthique puisse étudier les dispositions prises.

Zimbabwe
Lors de la réunion, une prise de position a été approuvée exprimant l'inquiétude que suscitent les rapports sur l'effondrement du système sanitaire de Zimbabwe. Il a été déclaré que la grave pénurie de médecins et l'aggravation de la crise humanitaire étaient amplifiées par l'épidémie HIV/SIDA. Il a été décidé de mandater les dirigeants pour enquêter sur la situation et prendre les mesures qui s'imposent.

Relation entre les médecins et les entreprises commerciales
D'autres débats ont eu lieu sur les nouvelles directives éthiques pour les médecins et ce sujet sera à nouveau traité lors de la prochaine réunion de l'AMM en octobre.

Le Conseil a décidé de proposer à l'Assemblée en octobre une prise de position sur l'eau et les soins de santé, un amendement aux règles de l'AMM en temps de conflit armé et une résolution sur l'amélioration de la qualité de l'enseignement médical.

Pendant cette réunion, des communiqués de presse ont été diffusés sur:

  • le SRAS
  • les condamnations à mort prononcées par un tribunal libyen à l'encontre d'un docteur et de cinq infirmières
  • l'annonce par le secrétaire général de son départ en fin d'année.

Dr. Henry Haddad, de l'Association Médicale Canadienne, a été élu Président du Comité des Affaires Médico-sociales et Dr. John Nelson, Président élu de l'Association Médicale Américaine, a été élu Président du Comité des Finances et du Planning.