Aide d'urgence pour les universités des pays en voie de développement


L'Association Médicale Mondiale encourage les enseignants universitaires de médecine en retraite à aider les universités dans les pays en voie de développement.

Ils sont priés de s'inscrire dans la bande de données des universitaires en retraite, créée pour venir en aide aux universités des pays en voie de développement qui ont du mal à recruter du personnel. La banque de données, basée au siège de l'Association des Universités du Commonwealth à Londres, est destinée à aider ces universités à combler à court terme le manque d'effectifs.

Depuis l'automne 2003, date de lancement de cette banque de données destinée aux universités, de nombreuses demandes ont été enregistrées pour pourvoir des postes, l'un des secteurs les plus concernés étant la médecine.

Dr James Appleyard, président de l'AMM, a déclaré "il est urgent que nous encouragions davantage les universitaires à s'inscrire dans cette banque de données. Même si au départ, elle vise les universitaires proches de la retraite, cette banque accepte également les personnes en début de carrière, intéressées par des contrats courts, de trois mois à deux ans, dans les pays en voie de développement.

De nombreux pays en Afrique et en Asie cherchent à étendre leur réseau éducatif. Un récent rapport établi par la Task Force on Higher Education and Society souligne qu'actuellement environ la moitié des étudiants en sciences de l'éducation du second cycle vit dans un pays en voie de développement. Malheureusement, ces universités ont subi la "fuite des cerveaux", et perdu du personnel et des étudiants de valeur qui ont rejoint les universités étrangères, en privant ainsi leurs pays d'origine de leurs compétences d'enseignants universitaires à l'avenir ".

Depuis l'ouverture en septembre 2003 de la banque de données pour les universités, de nombreuses demandes sont parvenues, un quart d'entre elles pour différents secteurs de la médecine, tels que anesthésiologie, pathologie, gynécologie et radiologie.