Resolution de l'AMM sur la Prescription de Medicaments


Adoptée par la 61e Assemblée Générale de l'AMM, Vancouver, Canada, Octobre 2010

Télécharger le version PDF

PREAMBULE

Depuis le début de leurs études et tout au long de leur carrière professionnelle, les médecins acquièrent les connaissances, la formation et les compétences  requises afin de traiter leurs patients avec le plus haut niveau de soins et de compétence. 

Les médecins établissent le diagnostic le plus précis et le traitement  le plus efficace pour soigner la maladie ou  soulager ses effets en tenant compte de l’état général du patient.

Les produits pharmaceutiques sont souvent une composante essentielle de l’approche thérapeutique.  Afin de pouvoir prendre de bonnes décisions conformes aux principes éthiques et professionnelles de pratique médicale, le  médecin doit connaître et comprendre totalement les principes de la pharmacologie et les éventuelles interactions entre différents médicaments et leurs effets sur la santé du patient.

La prescription de médicaments est une intervention clinique importante qui devrait être précédée de multiples procédures, intégrées pour évaluer le patient et déterminer le diagnostic clinique correct. Ces procédures comportent:

  • Faire le point sur l’état de santé actuel et effectuer une anamnèse ;
  • La capacité à établir un diagnostic différentiel ;
  • comprendre  les multiples maladies, chroniques et complexes, en jeu ;
  • Faire un bilan des médicaments actuellement administrés avec succès ou supprimés précédemment et avoir connaissance des possibles interactions.

Des médicaments mal prescrits sans de bonnes connaissances et un diagnostic correct peuvent causer de sérieux dommages à la santé du patient. Au vu des graves conséquences possibles pouvant résulter d’une décision thérapeutique inappropriée, l’AMM affirme les principes suivants pour que les traitements soient de grande qualité et que la sécurité des patients soit assurée :

PRINCIPES

La prescription de médicaments devrait reposer sur un diagnostic correct de l’état de santé du patient et devrait être effectuée par ceux qui ont suivi avec succès un cursus complet sur les mécanismes de la maladie, les méthodes de diagnostic et le traitement médical de la maladie en question.

Les ordonnances établies par les médecins sont vitales pour la sécurité des patients et la sécurité est essentielle pour préserver la relation de confiance entre les patients et leurs médecins.

Même si les infirmières et les autres travailleurs de santé coopèrent au niveau du traitement global des patients, le médecin est la personne la plus qualifiée pour prescrire des médicaments d’une manière autonome. Dans certains pays, la législation peut éventuellement autoriser d’autres professionnels à prescrire des médicaments dans certaines situations particulières, généralement  avec une formation et un enseignement complémentaires et le plus souvent sous une supervision médicale. Dans tous les cas, le médecin doit demeurer responsable du traitement. Le système médical de chaque pays devrait assurer la protection des intérêts et de la sécurité des patients dans le cadre du diagnostic et du traitement des patients.  Si un système n’est pas en mesure de respecter ce cadre basique pour des raisons sociales, économiques ou des raisons incontournables, tous les efforts devront être entrepris pour améliorer la situation et restaurer la sécurité des patients.