Résolution de l'AMM sur les Pavots à des Fins médicales en Afghanistan


Adoptée par la 59e Assemblée Générale de l'AMM, Séoul, Corée, Octobre 2008

Attendu que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) signale qu'un petit nombre de pays consomment 80% des opiacés légalement disponibles dans le monde, créant ainsi une pénurie dans le reste du monde, notamment dans les pays en voie de développement ;

Attendu que la morphine et la diamorphine jouent un rôle essentiel dans le traitement des douleurs modérées et sévères, notamment pour soulager celles d'un nombre croissant de patients VIH/SIDA ou de patients cancéreux en stade terminal ;

Attendu que le Bureau International de Contrôle des Narcotiques (INCB) a demandé à la communauté internationale de favoriser la prescription d'antidouleurs, notamment dans les pays pauvres, quasiment personne ne bénéficiant d'antidouleurs dans plus de 150 pays, un sous-traitement prévalant dans 30 autres pays avec parfois aucune donnée disponible ;

Attendu que l'Afghanistan n'a pas réglé le problème de l'opium illégal avec une culture du pavot et une production d'opium en augmentation ;

Dans ces conditions, l'Association Médicale Mondiale:

  • Soutient la recherche de solutions permettant de contrôler la production d'opium à des fins médicales en Afghanistan à l'aide d'un projet scientifique pilote; et
  • Demande aux gouvernements de soutenir un projet scientifique pilote visant à rechercher en Afghanistan certaines régions où il serait possible de mettre en place une production strictement contrôlée de la morphine et de la diamorphine à des fins médicales.