Résolution de l'AMM réaffirmant la résolution de l'AMM sur les embargos économiques et la santé


Adoptée par la 62ème Assemblée générale, Montevidéo, octobre 2011

L'Association Médicale Mondiale est très inquiète suite aux rapports faisant état de l'impact potentiellement grave  sur la santé des sanctions économiques imposées par l'Union Européenne à l'encontre du président de  la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo et de nombreuses personnes et sociétés associées au régime dont deux grands sociétés portuaires liés au gouvernement de Gbagbo.   Les sanctions visent à empêcher les navires enregistrés en UE de faire des affaires avec ces ports ce qui pourrait entraver la livraison des médicaments nécessaires et vitaux.   

L'Assemblée Générale de l'AMM réitère la position suivante extraite de la Résolution de l'AMM sur les embargos économiques et la santé :

"Chacun a le droit de préserver sa santé; et la Convention de Genève (Article 23, Numéro IV, 1949) demande la libre circulation des fournitures médicales destinées aux civils."

L'AMM demande donc urgemment à l'Union Européenne de prendre des mesures immédiates pour assurer la livraison de fournitures médicales à la Côte d'Ivoire afin de protéger la vie et la santé de la population.