Résolution de l'AMM sur l'utilisation Abusive de la Psychiatrie


Adoptée par la 53e Assemblée générale de l'AMM, Washington 2002, et révisée par la 63ème Assemblée Générale, Bangkok, Thaïlande, Octobre 2012

L'Association Médicale Mondiale (AMM) note avec inquiétude que, dans de nombreux pays, des dissidents politiques, des praticiens de diverses religions et des militants sociaux sont détenus dans des établissements psychiatriques et sont l'objet de traitements injustifiés à des fins répressives et non à des fins thérapeutiques dans le cadre d'une maladie psychiatrique avérée.

L'AMM

  • déclare que ces détentions et ces traitements non justifiés sont abusifs, contraires à l'éthique et inacceptables;
  • invite les médecins et les psychiatres à s'abstenir de prendre part à ces pratiques;
  • invite les AMN à soutenir leurs membres qui refusent toute participation à ces pratiques et
  • invite les gouvernements à cesser de détourner la médecine et la psychiatrie de leur finalité et les organisations non gouvernementales ainsi que l'Organisation Mondiale de la Santé à œuvrer pour que cessent ces abus et
  • Lance un appel aux gouvernements pour la défense du Pacte International des Nations Unies relatif aux droits civils et politiques qui stipule que « Toutes les personnes sont égales devant la loi et ont droit sans discrimination à une égale protection de la loi.»