Résolution de Soutien du Conseil de l'AMM en faveur de l'Association Médicale Bolivienne


Adoptée par la 174e Réunion du Conseil de l'AMM, Pilanesberg, Afrique du Sud, octobre 2006

Des rapports dignes de foi font état d'accords passés entre le gouvernement cubain et le gouvernement bolivien pour la fourniture de médecins, accords qui court-circuitent les systèmes mis en place pour protéger les patients et permettre le contrôle de l'accréditation et des compétences des médecins.

L'Association Médicale Mondiale s'inquiète vivement de voir les patients courir des risques du fait de pratiques médicales non réglementées qui comprennent entre autres la fourniture de médicaments et de matériel médical mal labélisés et à l'origine incertaine.

Il existe déjà une Association Médicale Bolivienne dûment constituée et légale qui est en charge de l'enregistrement des médecins et qui doit être consultée par le Ministère de la Santé bolivien.

Dans ces conditions, l'AMM :

  1. Condamne toute collusion entre les deux pays en matière de politiques et de pratiques qui enfreignent les normes acceptées d'accréditation médicale et de soins médicaux;
  2. Demande au gouvernement bolivien de travailler avec l'Association médicale Bolivienne sur toutes les questions relatives à la certification des médecins et à la pratique de la médecine et de respecter le rôle et les droits de l'Association médicale Bolivienne ;
  3. Demande expressément, la question étant d'une extrême gravité, que le gouvernement bolivien respecte le Code International d'Ethique Médicale de l'AMM, qui guide la pratique médicale des médecins dans le monde entier.

14.10.2006