Déclaration de l'Association Médicale Mondiale sur la Sécurite en Milieu de Travail


Adoptée par la 45e Assemblée Médicale Mondiale Budapest (Hongrie), Octobre 1993
et supprimée à l'Assemblée générale de l'AMM, Santiago 2005

Les médecins, très concernés par la promotion de la santé, doivent privilégier la prévention des dangers liés au travail.

Le meilleur niveau de protection doit en effet être assuré à tout travailleur.

Une concertation entre les représentants des autorités gouvernementales, des employeurs, des travailleurs et des médecins a une importance toute particulière pour arriver à une coopération respectueuse des valeurs humaines, indissociables d'un travail salubre et productif.

La protection de la santé dont découle la productivité doit inciter chacun à promouvoir la sécurité.

L'Association Médicale Mondiale juge utile d'émettre les remarques et les recommandations suivantes:

Le médecin, défenseur naturel du travailleur, doit:

  1. Agir en toute indépendance professionnelle.
  2. Informer employeurs et travailleurs pour qu'ils prennent en considération les normes établies par les textes légaux.
  3. Faire des propositions aux autorités appropriées en vue du progrès de la législation en matière de sécurité, une surveillance périodique de la santé apparaissant notamment comme une nécessité.
  4. Rappeler à chaque travailleur, qu'il lui incombe de prendre soin de sa sécurité et de celle des personnes concernées par son activité professionnelle.
  5. Apprécier dans chaque cas l'aptitude du travailleur à exercer sa profession.
  6. Préconiser d'inclure dans la formation des étudiants en médecine l'enseignement nécessaire à la promotion de la sécurité en milieu de travail.