Résolution de l'AMM sur l'Organisation Panamericaine de la Santé


Adoptée par la 53e Assemblée générale de l'AMM, Washington, Octobre 2002
et supprimée à l'Assemblée générale de l'AMM, Bangkok, Thaïlande, Octobre 2012 

PRÉAMBULE

  1. Le 2 décembre 2002, l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) célèbrera son 100e anniversaire.
  2. L'OPS fut la première organisation de santé internationale à faire front commun contre la peste et autres maladies qui frappèrent l'hémisphère au tournant du siècle. Fondée par onze pays, sa première tâche fut alors d'éliminer la fièvre jaune et la malaria dans la zone du canal de Panama. Depuis lors, elle s'emploie avec ses Etats Membres à éliminer, voire réduire, la survenue de maladies épidémiques, notamment la variole, la polio et la rougeole.
  3. En 1924, la signature, par dix-huit pays, du Code sanitaire panaméricain lui permet d'élargir son rôle et ses responsabilités. Le code, qui s'applique encore aujourd'hui, fut tôt ou tard ratifié par toutes les républiques américaines et apparaît toujours comme l'une des grandes réalisations en matière de politique de santé.
  4. L'OPS est aujourd'hui une coalition qui représente 30% du territoire mondial et 14% de la population mondiale actuelle. Elle n'a jamais cessé d'accroître son influence. Son activité, initialement centrée sur le contrôle des maladies épidémiques est aujourd'hui étendue aux maladies non transmissibles, à l'amélioration de l'éducation sanitaire et à l'amélioration de l'environnement pour tous, et plus particulièrement les plus pauvres.
  5. L'objectif de l'OPS, tel qu'énoncé dans sa constitution, est resté le même : appuyer la collaboration des pays de l'hémisphère ouest dans leur lutte contre les maladies, pour la prolongation de la vie et la promotion de la santé physique et mentale de la population. La santé de l'hémisphère connaît aujourd'hui de nouvelles menaces qui, ajoutées aux anciennes, font que l'OPS est aujourd'hui encore plus que jamais une organisation importante.

RECOMMANDATIONS

  1. L'Association Médicale Mondiale recommande :
    1. que l'OPS soit félicitée pour sa contribution sans précédent à la santé dans le monde;
    2. que les associations médicales nationales envoient des lettres de félicitations à l'OPS à l'occasion de la commémoration du centenaire de sa création;
    3. que les associations médicales nationales de l'hémisphère ouest continuent d'apporter leur soutien à l'OPS dans sa mission d'améliorer la santé des populations dans l'hémisphère.