Résolution de l'AMM sur les Droits de l'Homme


Adoptée par la 42e Assemblée Médicale Mondiale Rancho Mirage (Californie, Etats-Unis), Octobre 1990
et amendée par les
45e Assemblée Médicale Mondiale Budapest (Hongrie), Octobre 1993
46e Assemblée générale Stockholm (Suède), Septembre 1994
47e Assemblée générale Bali (Indonésie), Septembre 1995
et supprimée à l'Assemblée générale de l'AMM, Santiago 2005

Considérant que:

  1. L'Association Médicale Mondiale et ses associations membres recherchent toujours à promouvoir la cause des droits de l'homme pour tous les peuples et prennent souvent des mesures visant à apaiser les violations des droits de l'homme;
  2. Les membres de la profession médicale sont souvent les premiers à constater la violation des droits de l'homme;
  3. Les associations médicales ont un rôle capital à jouer en attirant l'attention sur l'existence de ces violations dans leurs pays;

L'Association Médicale Mondiale invite de nouveau ses associations membres à:

  1. examiner l'état de la situation dans leur pays afin de s'assurer qu'il n'existe pas de violations cachées par peur des représailles des autorités compétentes et à demander que les droits de l'homme soient strictement respectés lorsque des violations sont révélées;
  2. donner des conseils éthiques clairs aux médecins qui travaillent dans le système pénitentiaire; 3. prévoir un dispositif de recherche efficace des pratiques médicales contraires à l'éthique dans le domaine des droits de l'homme;
  3. faire tout leur possible pour obtenir des soins de qualité pour tous les êtres humains sans aucune distinction;
  4. s'opposer à toute violation présumée des droits de l'homme par la communication de recommandations demandant le traitement humain des prisonniers et la libération immédiate de ceux détenus sans juste cause;
  5. soutenir les médecins qui attirent l'attention sur les violations des droits de l'homme dans leur pays.